MS=ms70786492
*
TOP_2015
Menu
INFO GENERALE : Carnet de balles
15/5/2018 12:30:00 (192 lectures)

❏ TÊTE. – En s’imposant au Pouzin, le deuxième de la poule qui l’accompagnera en D2, Achenheim-Truchtersheim (ATH) a non seulement renforcé son statut de leader, avec désormais trois points d’avance, mais aussi sa position de meilleur premier des trois poules de Nationale 1 féminine. Elles comptent 57 points, contre 56 à Cannes/Mandelieu (poule 1) et 55 à la Stella Saint-Maur (poule 2). Si elles remportent leurs deux derniers matches, les joueuses du Kochersberg disputeront le titre de champion de France face au meilleur des Ultramarins.

❏ ROUTE. – Une fois n’est pas coutume, le groupe de l’ATH a pris le train samedi pour rejoindre l’Ardèche et Le Pouzin. Mais, en cette période de grèves, impossible d’en trouver un pour le retour. Alors, après la nuit passée sur place, il a fallu louer des voitures pour effectuer le retour en Alsace avec une arrivée dans l’après-midi de dimanche.



❏ DÉPANNAGE. – L’ordinateur permettant de réaliser la feuille de match s’étant subitement éteint à la 37e minute de la rencontre de N1 entre l’ASPTT et Saint-Étienne, c’est Haby Badiane qui a quitté le terrain pour effectuer un dépannage express.

❏ RENTRÉE. – Il y aura trois équipes alsaciennes en N1 la saison prochaine. Le HBC Kingersheim ayant validé sa montée ce week-end, il rejoint l’ASPTT Strasbourg et Altkirch à ce niveau, l’ATH s’étant échappé par le haut. Rappelons qu’il y aura une poule de N1 en plus à la rentrée, on passera de trois à quatre.

❏ TRIO. – Ce n’est pas si courant, l’ATH II s’est déplacé avec trois gardiennes à Villemomble samedi. Avec un bilan très intéressant de 21 arrêts pour Johanna Heng, Camille Cavaliere et Mélanie Halter. Mais pas suffisant toutefois pour s’imposer.

❏ FLOU. – La défaite concédée contre Reichstett a considérablement compliqué la tâche de l’ASPTT Strasbourg II dans sa course à la première place de la poule 6 de N3. Ce sont Montbéliard et Mamirolle qui tiennent la corde. Les Strasbourgeoises (3es ) ont trois points de retard. Il faudra s’imposer à Mamirolle dimanche, puis contre Vesoul lors de la dernière journée, mais surtout espérer un très, très improbable concours de circonstances favorables.

❏ CINQ. – À l’inverse, en s’imposant à l’ASPTT II, Reichstett a pris une belle option pour la cinquième place finale. Son poursuivant immédiat, Maîche/Morteau ayant un calendrier particulièrement compliqué lors des deux dernières journées.

❏ VŒUX. – Le derby entre Eckbolsheim et Seltz a débuté dimanche à 16h et non à 14h, horaire habituel des rencontres à la salle Pierre-Sammel. Pour une bonne raison, puisque tout le groupe a assisté samedi soir au mariage de son ancienne capitaine, Nathalie Fritsch, avec Séverine. Les deux heures de sommeil en plus n’auront néanmoins pas suffi, Seltz s’est imposé 21-24.

❏ VINGT. – Et cette victoire, les Seltzoises la doivent en grande partie à leur gardienne de but, Sophie Lefrançois, dont les vingt arrêts auront pesé de tout leur poids, notamment en fin de match.

❏ RÉCOMPENSE. – Voilà presque 19 mois que Yohan Herbulot n’avait plus foulé les parquets de D2, après deux graves blessures aux genoux. L’arrière gauche sélestadien (24 ans) a renoué avec le jeu vendredi contre Cherbourg, plutôt joliment d’ailleurs (4 sur 7 au tir), et ses confrères l’ont élu dans le sept majeur de la 26e journée. Sympa.

❏ STATS. – La saison régulière est terminée en D2. L’heure est donc aux bilans statistiques. Au classement des buteurs, l’ailier gauche sélestadien Arthur Anquetil se hisse à la 9e place (128 buts), juste devant l’ailier droit alsacien de Créteil Benjamin Richert (123). Chez les gardiens, on retrouve le Violet Bart Ravensbergen au 6e rang (212 arrêts), derrière deux de ses prédécesseurs: Obrad Ivezic (Nancy, 251 arrêts, 4e ) et Mickaël Robin (Créteil, 269 arrêts, 2e ).

❏ DUEL. – Il n’en restera qu’un en finale. Deux Alsaciens s’affrontent cette semaine en demi-finale des play-offs de D2 : le pivot Valentin Aman (Pontault-Combault) et le demi-centre Mehdi Ighirri (Dijon). Lequel pourrait, si Sélestat se qualifie dans l’autre demi-finale contre Chartres, retrouver son club formateur pour une place en D1 ?

❏ MONTÉE. – Molsheim s’achemine-t-il vers une double montée ? Promu en N3 cette saison, le MOC lorgne de plus en plus la N2, même s’il lui reste encore du chemin à parcourir. Dimanche, les joueurs de Rachid Bouazza ont ainsi repris seuls la 2e place de la poule 6 de N3, synonyme de barrages. Reste maintenant à la conserver lors des trois dernières journées et de remporter, bien sûr, les barrages.

❏ FRIABLE. – C’est peu dire que la réserve de l’ESSAHB peine en défense cette saison. Les joueurs de Louis Chaudeur ont ainsi encaissé au moins 30 buts à quinze reprises en 19 journées. Samedi, Longwy en a passé 36 à l’arrière-garde strasbourgeoise, sans toutefois réussir à s’imposer aux Malteries. L’ESSAHB II est ressortie de la zone rouge, avec un petit point d’avance sur le premier relégable. Mais davantage de solididité défensive lors des trois dernières journées de championnat ne sera pas de trop pour se maintenir en N3.

❏ TRIPLÉ. – En s’imposant samedi soir contre Lingolsheim (26-23), Hilsenheim s’est assuré du titre de champion d’Alsace en Excellence et de la montée en Prénationale (le plus haut niveau régional). Une performance d’autant plus remarquable qu’il s’agit de la deuxième montée consécutive pour Thomas Haegeli et ses joueurs, qui évoluaient encore à l’échelon départemental il y a seulement deux ans. La nuit a été longue du côté de la salle polyvalente…

❏ MONTÉE (BIS). – Annecy-le-Vieux, entraîné par le champion olympique Cédric Paty, a validé son accession en N1 grâce à victoire à Longvic le week-end dernier. Comme tout au long de la saison, l’ancien arrière droit de Sélestat Jordan François-Marie (7 buts) a été l’un des artisans majeurs du succès annécien.

❏ FRONTIÈRE. – Après Florian Fessler et Régis Matzinger, promus récemment en 3e division allemande avec Willstätt, d’autres Alsaciens ont brillé ce week-end de l’autre côté du Rhin. François Berthier, l’entraîneur d’Oberhausen, et sa colonie bas-rhinoise (Arnaud Freppel, Lionel Gasser, Flavio Zamolo) ont ainsi passé le premier tour de barrages pour monter en Südbadenliga (5e niveau), contre Ohlsbach. Prochaine étape face à Kenzingen.

❏ JEUNES. – Deux clubs bas-rhinois étaient en lice pour les phases finales du championnat de France -18 ans. En Excellence, les joueurs d’Hochfelden/Dettwiller se sont arrêtés dès les 8es de finale contre Cernay/Wattwiller (31-22). En Falcony, Sélestat, éliminé par Créteil (26-24), n’a pas non plus réussi à se qualifier pour les quarts de finale.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail