MS=ms70786492
*
TOP_2015
Menu
INFO GENERALE : Carnet de balles
3/5/2018 10:12:00 (162 lectures)

STYLE. – Tous les accessoires avaient été prévus pour fêter l’accession en D2 des filles de l’ATH, déjà assurée une semaine plus tôt à Besançon. Après la victoire contre Dijon II, tee-shirts et casquettes “D2” ont été arborés et photos prises derrière un panneau pareillement estampillé.

ASPERGES. – Samedi dernier, c’était soirée asperges à Truchtersheim. C’est pour cette raison que les matches de N1 et N2 étaient inversés, la “une” a donc fêté son accession en… lever de rideau de la réserve.

FRAÎCHEUR. – Les blessures d’Awa Diop et Manon Lhou Moha, absentes malheureuses des deux derniers matches, ont permis aux jeunes Mathilde Ziegler et Fanny Metzger, plus habituées aux joutes de N2 avec la réserve, de vivre ce final en apothéose.

MIRABELLE. – Dans le groupe de l’ATH chacune et chacun avaient amené un petit cadeau au moment de Noël dont le destinataire était tiré au sort. Aurélien Duraffourg, l’entraîneur, avait hérité de celui de Laura Spaety, une généreuse mignonnette de schnaps, parfum mirabelle. Promesse avait été faite de la boire ensemble une fois la montée obtenue. Elle a été tenue.

FAUTEUIL. – La décision est connue, mais il reste encore trois journées de championnat à disputer. La prochaine sera croustillante puisqu’elle opposera, en Ardèche, les deux équipes qui accéderont à la D2. Le Pouzin recevra l’ATH le 12 mai avec en jeu, la première place de la poule. Un point sépare les deux équipes. Les Bas-Rhinoises avaient remporté la première manche (29-26) en janvier et un nul suffirait pour garder la tête.



FIL. – Dans la poule 6 de N3, Seltz (11e ) ne pourra malheureusement pas accéder à la N2, la 8e place étant désormais trop loin. Pourtant, Jennifer Buchy et ses coéquipières ont bien failli faire chuter l’ASPTT II (27-28) samedi dernier et cela aurait pu permettre d’entretenir l’espoir.

Les Strasbourgeoises, engagées dans la course à la première place, ne sont pas les seules à avoir tremblé, Mamirolle (2e ) n’est pas passé loin non plus de la défaite à Reichstett (22-25).

POINT. – À cause de sa défaite à Lure/Villers, la lanterne rouge, Eckbolsheim (9e ) ne pourra pas plus rejoindre la N2. Même en cas d’égalité à trois avec Vesoul et Semur, le bilan ne serait pas favorable à l’équipe d’Aurélia Lob.

TERRITOIRE. – Seltz et Eckbolsheim rejoindront probablement la future Nationale 3 territoriale dont les contours précis ne seront connus que fin juin lors de l’assemblée générale de la Ligue du Grand Est.

FLUIDES. – Enfin, le courant semble s’inverser du côté de Reichstett qui a connu une invraisemblable série de blessures lors des derniers mois. Hélène Jund avait déjà fait son retour il y a quelques semaines. Cette fois, c’était au tour de Lise Cardin de retrouver le terrain.

VISITES. – Le gymnase des Malteries a été l’occasion de quelques retrouvailles samedi dernier. Yvain Mahé, l’ancien gardien et capitaine de l’ESSAHB II (N3), était de passage pour saluer ses anciens coéquipiers, battus par Savigny.

Plus tard dans la soirée, lors du match de N1 entre l’ESSAHB et Angers, on a aperçu Arthur Anquetil, l’ailier gauche de Sélestat, venu voir l’Angevin Maël Vandelannoote, son complice au centre de formation à Montpellier. Le Sélestadien Rudy Seri a croisé le gardien angevin Julien Salmon, avec lequel il avait été sacré champion du monde juniors en 2015.

On a vu aussi David Schneider, l’ancien capitaine de l’ASCA Wittelsheim et du Mulhouse HSA, venu encourager le Strasbourgeois Michele Skatar, qui n’est autre que son beau-frère.

TALENTS. – Une quarantaine de joueurs, venus de toute la France, a participé, la semaine dernière, à la journée de détection organisée par le centre de formation de Sélestat. Son responsable, Thierry Demangeon, aura peut-être décelé l’un ou l’autre talent pour compléter son effectif pour la saison prochaine.

EUROPE. – Cologne aura l’accent alsacien les 26 et 27 mai pour le Final Four de la Ligue des champions. On pense bien sûr à Thierry Omeyer et Édouard Kempf avec le PSG, mais également à Rock Feliho (Nantes), passé par Sélestat au début de sa carrière (2000-2004), et à Vincent Gérard (Montpellier), ancien pensionnaire du Pôle Espoirs de Strasbourg.

MONTÉE. – Régis Matzinger et Florian Fessler, longtemps coéquipiers à l’ESSAHB, font cette saison le bonheur de Willstätt (Oberliga Bade-Wurtemberg, D4 allemande). Les deux ailiers alsaciens joueront, samedi à domicile (19h30) lors de la dernière journée de championnat, un match décisif. Une victoire contre Herrenberg leur assurerait en effet la 2e  place et la montée en 3. Liga.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail