MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Piège évité
22/1/2018 11:07:00 (170 lectures)

L’ATH n’est pas tombé dans le piège tendu par Épinal et a su s’imposer en faisant la différence progressivement et régulièrement.

L’ATH de Victoria Divak a évolué avec sérieux à Épinal.  PHOTO Archives DNA – Jean-François Badias

L’ATH de Victoria Divak a évolué avec sérieux à Épinal. PHOTO Archives DNA



En ce dimanche après-midi, c’est Épinal qui prend le meilleur départ, s’installant avec conviction dans ce match face au leader : 6-3 (6e ). Mais les arrêts de Margaux Cintrat cumulés aux buts d’Awa Diop et de Dalila Abdesselam permettent de vite changer l’image du tableau d’affichage : 6-7 (10e ).

« Le démarrage a été un peu difficile, résume Aurélien Duraffourg, l’entraîneur de l’ATH. Pour différentes raisons. D’abord ce n’est jamais simple d’arriver à gagner dans la salle d’Épinal, ensuite on évoluait à un horaire inhabituel et sans Kristyna (Salcakova). On a aussi choisi de préserver Wendy (Obein) qui souffre d’une tendinite rotulienne. »

« Un rythme très enlevé »

La partie reste accrochée durant l’essentiel de cette première période. Certes, après une égalité à 7-7 (12e ), l’ATH s’échappe une première fois : 7-10 (17e ). Mais Épinal reviendra plus tard à 12-12 (24e ).

« Le premier quart d’heure s’est joué sur un rythme très enlevé, les deux équipes portaient vite le ballon vers l’avant et il fallait s’accrocher pour suivre. On a eu du mal à casser ce rythme, mais je suis plutôt content de la façon dont mes joueuses l’ont soutenu. »

En fin de première période, les Bas-Rhinoises commencent cette fois à creuser l’écart (13-18 à la pause) et il ne va cesser de grandir avant de se stabiliser : 16-23 (38e ), puis 19-27 (51e ).

Avec une Margaux Cintrat solide pendant soixante minutes, des pivots (Laura Spaety et Manon Hemmerlin) impliqués, une Dalila Abdesselam qui a su « organiser le jeu de façon responsable » et un effectif consistant « avec nos rotations, ce n’est pas simple de nous chatouiller sur l’impact physique », l’ATH a vécu un dimanche après-midi finalement serein.

« On a su éviter le piège post-belle victoire contre Le Pouzin, termine Aurélien Duraffourg. Et avec Fred (Fritschmann, son adjoint, ndlr), on est plutôt content de la manière dont on l’a évité. Tout le monde n’a pas le loisir, ni le sentiment agréable de gagner de onze buts à Épinal. C’est une neuvième victoire en dix matches, c’est très bien, mais maintenant il faut vite se projeter sur notre duel contre Altkirch samedi. S’il est associé à une victoire, notre phase aller sera réussie. »


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail