MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Une cinquième poussive
6/11/2017 10:48:00 (111 lectures)

L’ATH poursuit son chemin victorieux malgré quelques passages laborieux et remporte, contre La Motte-Servolex, sa cinquième victoire en autant de matches.

Les joueuses de l’ATH n’ont pas réalisé leur meilleur match, mais elles peuvent avoir le sourire, puisqu’elles sont toujours invaincues.  PHOTO DNA – CH.A.

Les joueuses de l’ATH n’ont pas réalisé leur meilleur match, mais elles peuvent avoir le sourire, puisqu’elles sont toujours invaincues. PHOTO DNA – CH.A.



Il était bien étrange d’observer les indications du tableau d’affichage à l’entrée des dix dernières minutes. L’ATH se retrouvait alors sérieusement accroché par une équipe savoyarde entreprenante et joueuse : 19-18.

« C’est lié à beaucoup de choses, dira plus tard Aurélien Duraffourg, le coach alsacien. C’est le fruit des rotations parce qu’on voulait garder de la profondeur de banc pour le money-time. Et puis La Motte-Servolex a bien joué, c’est une vraie bonne équipe qui nous a posé beaucoup de soucis. J’avais dit avant le match que ses joueuses allaient nous mettre au banc d’essai, on l’a vécu. »

Sans doute la vision était-elle faussée par l’aisance affichée en début de partie. Au moment où tout allait bien mieux, où le jeu était fluide, créatif et efficace : 8-2, puis 9-3 (16e ). Lorsque Dalila Abdesselam le guidait avec flair, que Manon Hemmerlin jouait des coudes dans la défense, que Manon Lhou Moha ou Kristyna Salcakova filaient haut sur leurs ailes.

Oui, à ce moment, on pouvait se dire que l’ATH avait franchi un palier dans le jeu, fait du chemin vers plus d’aisance, découvert de nouvelles affinités. Mais la sensation était éphémère, car l’écart, à la pause, avait déjà diminué de moitié : 12-9.

« Encore une fois, on est resté sur notre faim dans notre capacité à capitaliser après un bon début de match pour creuser un écart plus conséquent. »

« On a parfois fait preuve de maladresse et de suffisance »

Après le 15-11 de la 37e minute, La Motte-Servolex ne va cesser de se rapprocher au point, on l’a vu, de se retrouver à ce 19-18 évoqué plus haut.

Mais au moment où le match se joue, c’est-à-dire maintenant, l’ATH ne tremble pas, ne se trouve jamais réellement en danger. Au contraire, malgré les vents contraires et un rendement inhabituel chez certaines de ses joueuses, il saura se mettre à l’abri : 22-18, 25-19 et 26-21 au final.

« On se construit, mais on se construit dans l’adversité en ce moment, termine Aurélien Duraffourg. Cela prend du temps, il y a encore beaucoup de choses à régler. On a parfois fait preuve de maladresse et de suffisance. La première, on peut l’excuser, la deuxième un peu moins. »

Samedi à l’ASPTT, l’ATH devra se montrer plus constant et afficher son caractère.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail