MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Toujours dans le vert
23/10/2017 7:20:00 (160 lectures)

Avec un effectif réduit et après un long voyage, l’ATH a remporté, à Saint-Étienne, son quatrième match d’affilée pour s’emparer, seul, de la première place.

En s’installant dans leur bus, samedi dans la matinée, les filles de l’ATH n’étaient pas aussi nombreuses que prévu. Aux absences d’Awa Diop et de Lucie Baumgarten s’est ajoutée celle, inattendue, de Manon Hemmerlin, touchée aux cervicales.



« On est parti avec une équipe remaniée et dans des dispositions inhabituelles, raconte Aurélien Duraffourg, l’entraîneur bas-rhinois. En ajoutant cela au long voyage et au fait que Saint-Étienne recherchait sa première victoire, cela donnait beaucoup de sujets de méfiance. »

Mais, sur le terrain, les doutes semblent d’abord instantanément envolés. Très à leur aise, les joueuses de l’ATH s’installent avec confort dans la partie : 2-5 (9e ).

« Nos dix premières minutes ont été de grande qualité. On a été plutôt juste dans notre jeu d’attaque en trouvant des solutions cohérentes. Mais ensuite, c’était un “black-out” total pendant un quart d’heure. »

Les Bas-Rhinoises, moins tranchantes, accumulent quelques maladresses pour laisser le champ libre à Saint-Étienne. En quinze minutes, elles ne vont marquer qu’une seule fois : 6-6 (24e ).

Mais Victoriia Divak prend alors le match à son compte. C’est elle qui inscrit les trois buts permettant à ses couleurs de virer en tête à la pause : 8-9.

La première période n’a pas été favorable aux attaques, la seconde sera plus riche en buts. Laura Spaety, Émilie Pfaadt, Dalila Abdesselam et Kristyna Salcakova relancent parfaitement le jeu de l’ATH qui se replace largement en tête : 10-17 (43e ).

« L’équipe est peut-être à 50% de son potentiel »

« On était de nouveau plus cohérent, notamment dans le choix des situations offensives, poursuit le coach. Mais on a ensuite péché par excès de gourmandise et laissé Saint-Étienne revenir à 14-17. »

Ses joueuses, emmenées par Dalila Abdesselam, sauront alors « donner le coup de collier » nécessaire pour s’offrir une fin de match sereine : 16-21 (56e ), 18-24 (59e ) et 19-25.

C’est la quatrième victoire en quatre matches pour une équipe de l’ATH toujours perfectible.

« De manière collective, l’équipe est peut-être à 50% de son potentiel. On peut et on doit mieux faire dans la gestion du rythme, dans les choix tactiques et la notion d’engagement. »

Mais grâce à ses résultats, l’équipe d’Aurélien Duraffourg pourra continuer à travailler dans une douce sérénité.

« Je suis content d’avoir pris ces trois points dans cette configuration et content de pouvoir revenir le 4 novembre à la maison pour essayer de continuer notre série. On ne va pas faire la fine bouche. » D’autant moins que Le Pouzin s’est incliné hier à Besançon, ce qui permet aux joueuses de l’ATH de s’emparer seules de la première place.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail