MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Yara, génération 2000
11/9/2017 16:20:00 (262 lectures)

Elle fait partie de la fameuse génération 2000 de l’ATH qui va découvrir la Nationale 2 cette saison. Et Yara Hodeib attend cela avec impatience.

Yara Hodeib : « Le handball reste toujours un plaisir ».  PHOTO DNA – Ch.A.

Yara Hodeib : « Le handball reste toujours un plaisir ». PHOTO DNA – Ch.A.



« J’adore le fait de pouvoir découvrir un nouveau niveau de jeu, d’autres équipes. Ça fait trois ans que l’on évoluait dans le même championnat avec les mêmes clubs. Là, ça donne envie de jouer encore mieux et de progresser encore plus. »

Yara Hodeib, du haut de ses 17 ans, vient de vivre sa première accession et apprécie le défi proposé. Car, saison après saison, la réserve de l’ATH a prouvé qu’elle méritait de voir au-dessus. La dernière n’a pas dérogé à la règle.

« Je n’ai pas de doute, on va y arriver »

« C’était une superbe saison. On savait que l’on pouvait enfin monter (bloqué jusque-là en N3 par la présence de la “une” en N1). Il y avait une super ambiance dans l’équipe, avec de très jeunes joueuses et quelques “vieilles”. Comme on a gagné presque tous les matches, il n’y a pas eu d’embrouille ni de prise de tête. Ça va peut-être changer », rigole-t-elle.

Car, forcément, les choses seront moins aisées. Mais cette génération, travailleuse et ambitieuse, s’est apprêtée avec soin. « Cela va être assez compliqué, on ne connaît pas ce niveau, on va rencontrer des équipes encore plus expérimentées. Il va falloir apprendre à perdre. Mais je n’ai pas de doute, on va y arriver. J’ai confiance en l’équipe. On s’est fixé le Top 5 comme objectif. On donnera le maximum et on verra ce que ça va donner. »

Yara Hodeib, qui vient de faire sa rentrée en Terminale ES au lycée Pasteur à Strasbourg, y mettra tout son cœur. Avec l’enthousiasme des débuts lorsqu’elle a découvert ce drôle de jeu, à sept ans. C’était à Seltz, tout près d’Auenheim où elle a grandi.

« J’aime tous les sports de balle et aussi les sports d’équipe. J’étais avec les copines, c’était la combinaison parfaite. Et puis j’aime bien les contacts, les matches le week-end, la compétition. »

C’est là déjà, pas si loin de Baden-Baden où elle est née, qu’elle a rencontré Fanny Lenhard, toujours sa coéquipière aujourd’hui. « On a fait tout notre parcours ensemble depuis Seltz jusqu’aux sélections du Bas-Rhin, d’Alsace, puis au Pôle et à l’ATH depuis 2014. »

Yara – un prénom libanais, pays d’origine de son père –, pivot de passion, est en train de grandir. Bientôt, une fois le Bac en poche, il faudra faire un choix, entouré de Susane et Hassan, ses parents, tous deux Allemands, de sa grande sœur Lisa. « Je partirais peut-être une année à l’étranger, faire de l’aide humanitaire ou en Australie avec le visa “Work and Travel”. Ou alors je continuerai mes études, peut-être plutôt en Allemagne. »

Parfaitement bilingue, « on parle allemand à la maison », Yara Hodeib aura de multiples portes ouvertes. À moins que ce soit le handball qui ne la retienne.

« J’aimerais bien intégrer le groupe de N1 et apporter le plus de choses positives à mon équipe. Je vais essayer de travailler au maximum et prendre ce qu’il y a à prendre. Je me fais plaisir en jouant à l’ATH. C’est un club qui forme les jeunes et il y a toujours cette possibilité de monter et de progresser encore plus avec les filles de la “une”. »

Yara Hodeib, à l’état d’esprit irréprochable, ne demande qu’à en apprendre davantage.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail