MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
LA PRESSE : Taille patron
3/4/2017 7:31:00 (131 lectures)

L’ATH II a survolé son duel face à Pontarlier, son dauphin. Samedi soir, les jeunes Bas-Rhinoises ont été à la fois enthousiastes et autoritaires pour faire une différence spectaculaire.

Sophie Marangé : « On veut toutes aller dans la même direction ».  PHOTO DNA – Ch.A.

Sophie Marangé : « On veut toutes aller dans la même direction ». PHOTO DNA – Ch.A.



Cette affiche entre le premier et le deuxième était aussi une rencontre entre la meilleure attaque et la meilleure défense de la poule. Et cela permet aussi un peu d’expliquer la différence de rythme de jeu entre les deux équipes.

L’ATH II cherche à emballer le match, à lui donner un rythme effréné. Des engagements rapides systématiques permettent à Jade Cambus ou encore à Florine Baillet de trouver très vite la faille.

Et quand il faut attendre l’attaque placée, Sarah Muller sait parfaitement se démarquer au milieu de la défense.

Question défense, justement, terrain de prédilection de Pontarlier, l’ATH II ne se débrouille pas trop mal. Johanna Heng, dans son but, bonifie le travail de ses coéquipières et cumule déjà neuf arrêts après dix-huit minutes de jeu.

L’évolution du score est sympathique pour les Bas-Rhinoises : 4-2 (7e ), puis 9-5 (18e ) et 14-9 à la pause.

Avec une maîtrise de vieux briscard, l’ATH II va ensuite définitivement étouffer son adversaire dès la reprise. Toujours aussi investies et entreprenantes, les joueuses de la réserve s’en vont très loin devant : 16-9 et 19-10 à la 38e.

Camille Cavaliere préserve son but durant un quart d’heure, n’encaissant dans cet espace que deux penalties. L’ATH II n’aura pris que 22 buts pour en marquer 32 à la meilleure défense de la poule. Jade Cambus (9/10 au tir) symbolise parfaitement l’efficacité collective affichée par son équipe : 76% de réussite au tir contre 42% à Pontarlier !

Après le 26-13 de la 51e , l’étau se desserre quelque peu durant quelques minutes, et la démonstration s’achève sur cet éloquent 32-22.

« On est premier, on a montré qui on était »

« Aujourd’hui, on a une vraie équipe de jeunes filles qui se donnent l’une pour l’autre, savoure Sophie Marangé, l’entraîneur de l’ATH II. Quand on effectue des changements, on ne constate aucune différence. On est premier, on a montré qui on était en battant le deuxième de dix buts. Je ne sais pas si les filles s’en sont rendu compte, tant elles ont été calmes après le match. En tout cas, je suis très fière de mes joueuses. Il faut que ça dure. »

Match après match, la réserve de l’ATH confirme son emprise sur cette poule.

« Mais il faut rester concentré sur la fin de saison, l’ASPTT II et Montbéliard arrivent même si on s’est confectionné un petit matelas de sécurité (7 points). Le but est d’utiliser notre joker le plus tard possible et si on ne l’utilise pas tant mieux. »

Dans ce groupe, l’émulation est évidente. « Ça travaille bien, on veut toutes aller dans la même direction. »


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail