MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : À deux, c’est mieux
6/12/2016 22:14:00 (228 lectures)

La belle histoire de ce championnat d’Europe, c’est elles. Inséparables, l’Alsacienne Laura Flippes et Tamara Horacek sont à nouveau réunies en équipe de France après le crève-cœur des JO.

Laura Flippes (à droite) et Tamara Horacek: apprentissage commun. PHOTO L.M.

Laura Flippes (à droite) et Tamara Horacek: apprentissage commun. PHOTO L.M.



À l’issue de la préparation olympique , en juillet dernier, Tamara Horacek a pleuré deux fois : en apprenant que Laura Flippes, sa complice de toujours, n’irait pas à Rio puis, quelques heures plus tard, en voyant son nom sur la liste des quinze joueuses retenues pour les JO-2016.

Quatre mois plus tard, les deux arrières de Metz Handball sont à nouveau réunies sous le maillot bleu. Un bonheur évident pour les inséparables copines.

« On a tout vécu ensemble. On était d’abord adversaires en Nationale 1. Puis on a grandi et gravi les échelons côte à côte. Pouvoir partager cet Euro, c’est juste énorme », sourit Tamara Horacek, qui a vécu la quinzaine olympique depuis les tribunes avant d’entrer en jeu en finale suite à la blessure de Chloé Bulleux.

« On s’était fixé l’objectif de faire une compétition internationale ensemble. Je n’ai pas eu la chance de vivre les JO, mais je savais que le championnat d’Europe arriverait vite. On a tout fait pour être là toutes les deux. Maintenant, on a envie de le vivre pleinement », renchérit Laura Flippes, qui dispute en Suède son premier grand rendez-vous international.

Celle qui évolue au poste d’arrière droit en club a été choisie par Olivier Krumbholz pour ses qualités… d’ailière.

« Elle s’est battue et mérite sa place »

La Messine a gagné sa place fin novembre en Golden League, où elle s’est révélée précieuse dans ce nouveau rôle (5/5 au tir face à la Norvège).

« Je suis contente et fière de ma copine. C’est toujours compliqué de faire ses preuves sur un autre poste. Mais elle s’est battue et elle mérite sa place ! », lance “Tammy” Horacek en serrant son acolyte dans ses bras.

Les deux Bleues, 21 ans chacune, rêvent d’« apprendre, encore et encore » et de « voir le plus haut possible ». Mais jamais l’une sans l’autre…

« On a déjà vécu tellement de choses ensemble », songe la vice-championne olympique. Promis, cette fois elle ne pleurera pas.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail