MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mai 11 2019

Avant de boucler leur saison à l’extérieur, les joueuses de l’ATH salueront une dernière fois leur public ce soir face à un adversaire très consistant, Celles-sur-Belle.

Ce match sera l’occasion de fêter celles qui partent, à l’image de Laura Spaety. PHOTO DNA – Franck KOBI
Ce match sera l’occasion de fêter celles qui partent, à l’image de Laura Spaety. PHOTO DNA – Franck KOBI

Il est des moments un peu plus chargés en émotions que d’autres et le dernier match à domicile d’une saison en fait partie.

Surtout lorsqu’on a brillamment rempli son objectif. Surtout quand il s’agit de saluer un groupe qui va évoluer pour la dernière fois avec certains de ses visages. Ceux de Laura Spaety, Émilie Pfaadt et Wendy Obein.

« Montrer le travail effectué, prendre du plaisir »  

Mais ce soir, c’est surtout un gros match qui attend les joueuses de l’ATH face à Celles-sur-Belle (3e ) qui n’a pas abandonné l’idée de doubler Mérignac pour l’accession en D1.

« Ça va être dur, mais, justement, ça peut aussi être beau, résume joliment Aurélien Duraffourg, le coach de l’ATH. Parce que l’adversité va vraiment être importante. Après Mérignac, on va recevoir Celles-sur-Belle, les deux meilleures équipes du championnat. Cela donne corps à notre projet. »

Le match aller avait été rude (défaite 31-23). Alors, comme face aux Girondines, les “Pirates” du Kochersberg (où Manon Hemmerlin est incertaine) vont chercher à afficher leurs progrès.

« Il faudra faire un gros match pour espérer quelque chose, pour essayer de se rapprocher de cette équipe-là. Elle aligne des joueuses qui ont connu le très haut niveau, avec un coach (Pablo Morel) qui a eu des résultats en LFH. Pour moi, c’est l’équipe la mieux organisée, c’est un handball dur, rugueux, rapide, simple, efficace, solide. »

Aurélien Duraffourg est aussi allé chercher l’inspiration ailleurs. « Avant le match contre Barcelone, Jürgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool, avait eu une phrase exceptionnelle. “On va essayer et si nous y arrivons, c’est super. Sinon, il faut échouer de la plus belle des manières.” »

Car, pour cette dernière à domicile, il s’agira de célébrer le maintien en D2 en étant à la hauteur du joli parcours effectué jusque-là.

« Il faudra donner une belle image, de qui on est vraiment, montrer le travail effectué, prendre du plaisir. »

Alors, la soirée sera réussie…

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail