MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu

De quoi rager…

(258 hits) in
Mai 05 2019

Les Alsaciennes pensaient tenir la victoire à La Rochelle sauf que les « Maritimes » ont prouvé qu’elles ne lâchent jamais rien en égalisant à la dernière seconde.

Ancienne pensionnaire de l’équipe locale, l’Alsacienne Emilie Pfaadt connaissait trop bien l’ADN de son ancien club et savait que, tant que le compteur tourne, tout reste possible avec les filles de la côte…

« Il n’y a pas grand-chose à dire mais c’est vrai qu’Aunis ne renonce jamais », acquiesçait donc la sympathique brune visiteuse au terme d’une poursuite pugnace entreprise et réussie par les « Corsaires ».

Un succès de l’ATH n’aurait pourtant pas constitué un hold-up mais, comme le constatait l’entraîneur Aurélien Duraffourg : « C’est dommage, on commet des petites erreurs… »

Un épilogue rageant tant son équipe a malmené sa rivale laquelle prenait rapidement les commandes (1-4, 3e ) avant un premier avertissement adverse à l’instar de ce 8-3 concédé (9-7, 14e ).

Dans la réaction, après un temps mort salvateur de son staff, Achenheim ne se laissait pas démonter et, à son tour, administrait un 9-3 (12-16, 30e ) bienvenu avant la pause.

L’écart était petit et n’offrait pas toutes les garanties pour envisager trop tôt un succès hors de ses bases. L’ATH le savait et Lhou Moha et ses comparses revenaient animées des meilleures intentions (14-19, 33e ).

Ce petit monde jouait à l’élastique (16-20, 34e  ; 18-24, 38e ), sans pour autant présager de ce qui se tramait. Car en effet, la suite ne s’est pas déroulée comme les hôtes le souhaitaient.

A l’image de ce sévère passage à vide des Alsaciennes traduit au compteur par un 8-2 maritime (26-26, 48e ). Mais c’était enterrer un peu trop vite l’ATH qui, à son tour, reprenait les commandes avec un 5-2 (29-32, 53e ).

Mais faute d’enfoncer définitivement le clou, les Alsaciennes voyaient le camp local revenir sur leurs talons (31-32, 55e ) et Mendoza quitter prématurément le chaudron maritime.

L’ATH vendangeait sa dernière possession ce que ne manquaient pas d’exploiter les locales par Elise Delorme qui arrachait in extremis le partage des points (32-32) alors qu’il restait une infime seconde…

La Rochelle 32 - ATH 32

Mi-temps: 12-16. Arbitres: MM. Allongue et Moity. 300 spectateurs

LA ROCHELLE: Sol (9 arrêts) et Navas (2 arrêts dont 1 p) au but. Ségura-Grau 5 (2 p), E. Delorme 6, Lopez-Martin 3, Lasserre 8, Deville 6, Nieto Rodriguez 4, Braque, Parmentelat

ATH: Cintrat (1 arrêt) et Obein (9 arrêts) au but. Lhou Moha 3, Abdesselam 5, Bujnochova, Diop 5, Mendoza 3, Pfaadt, Plotton 9 (dont 4 p), Pratelli 2, Salcakova-Mika 1, Spaety 4

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail