MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mai 04 2019

Les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim se déplacent à La Rochelle ce soir, chez le seul adversaire battu à l’aller lors de ces play-offs.

Aurélien Duraffourg et l’ATH veulent valider leurs récents progrès.  PHOTO DNA – Jean-François BADIAS
Aurélien Duraffourg et l’ATH veulent valider leurs récents progrès. PHOTO DNA – Jean-François BADIAS

Dans le déroulement de la deuxième phase du championnat, la dernière rencontre face à Mérignac a fait du bien aux joueuses de l’ATH.

Certes, il y a eu la défaite (23-27), mais il y a eu match et cela a permis d’évacuer la frustration de la défaite contre Plan-de-Cuques huit jours plus tôt.

« Nous avons fait un meilleur match qu’à l’aller (défaite 31-26) , apprécie Aurélien Duraffourg, le coach de l’ATH. C’est bien, car nous avions cette volonté d’y parvenir. Mais au final, on est à la fois si près et si loin en même temps. »

« On continue à faire notre truc »

Samedi dernier, l’ATH (5e ) avait face à lui un probable futur pensionnaire de D1, cette fois l’opposition sera différente. Car aussi bien en termes de résultats que de jeu, on se situe dans une autre catégorie.

Aunis/La Rochelle (7e ) a remporté un seul match dans ces play-offs et si une puissance évidente se dégageait de l’effectif de Mérignac, là ce sera un autre profil.

« C’est une équipe qui a un mode de jeu complètement différent des autres. Avec une défense étagée et des joueuses qui courent dans tous les sens. »

L’impression laissée par la rencontre aller remportée 33-31 est plutôt favorable, mais cette fois il y aura une différence de taille.

« C’était un beau match, cela donne confiance. Mais là, c’est nous qui allons voyager en partant très tôt samedi matin. Alors, est-ce que cela compense les deux buts d’écart ? »

Il reste trois matches à l’ATH pour continuer à afficher ses progrès. Celui à venir semble à sa portée et s’imposer à La Rochelle permettrait de se lancer au mieux avant le dernier match à domicile contre Celles-sur-Belle.

« On continue à faire notre truc en essayant de progresser et de réduire la marge sur les équipes situées devant nous avec l’énergie qu’il nous reste. Et cela passe par gagner des matches. »

Aurélien Duraffourg conclut en détaillant le programme. « Nos trois dernières rencontres seront contre trois belles équipes qui ont toutes quelque chose à jouer. La Rochelle voudra effacer sa lourde défaite au Havre (41-26) , Celles-sur-Belle vise toujours la montée en LFH et Plan-de-Cuques le titre de champion. »

Et, au milieu, l’ATH cherchera à se faire sa place…

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail