MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Apr 30 2019

Les SF1 piétinent, les espoirs assurent.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald 

Les SF1 ne sont toujours pas en veine en play-offs. Vaincues par Mérignac (23-27), elles ont pourtant mis les ingrédients pour rendre une copie assez consistante. Si ce n’est sans la victoire.

Au contraire, les espoirs ont bénéficié de la chute de leader pour prendre les commandes en compagnie de Chevigny. Elles ont étouffé Montbéliard avec aplomb et efficacité (40-22).

Les -18F ont fait feu de tout bois contre l’Asptt (52-20). Elles surfent sur une belle dynamique en montant en puissance depuis quelques semaines. Appliquées, ambitieuses et rigoureuses, elles ont mené en respectant leur adversaire. Et, elles ont enquillé invariablement en semant des banderilles imparables. Elles comptent jouer les trouble-fête jusqu’au bout.   

Les SF3 ont trouvé les ressources pour écarter chichement Illkirch (28-27). Les nombreux rebondissements ont pourtant avantagé les locales d’Arthur Noël et Christine Holweg. Leur jeu rapide, leur pugnacité et leur motivation ont su faire la différence pour rester 2ème de leur poule.

Les -15F1 ont enregistré leur 1ère défaite face à l’entente Ingwiller/Bouxwiller. Au terme d’une rencontre disputée, les locales ont fait preuve d’un réalisme supérieur pour l’emporter d’un pion (28-27).

La 2 a subi les foudres de Barr, le leader. Elles continuent leur apprentissage avec envie et intensité, malgré la difficulté.

Les -13F2 ont brillamment écarté Sainte-Marie-aux-Mines (16-12). Diminuées, sans remplaçantes, ni gardiennes patentées, elles ont puisé dans leurs capacités et leur motivation pour se déjouer des coups du sort. Elles ont pris leur envol (+4) dans les ultimes minutes en s’appuyant sur les beaux arrêts d’Inès et Margaux, les deux gardiennes dévouées.

Les - 11 F 1 ont subi une défaite à Ingwiller-Bouxwiller (16-9). Elles n’ont pas résisté au défi physique, autant qu’à la vitesse de jeu. Dominées, sans pouvoir corriger leurs lacunes défensives, elles s’en sont remises à Chiara, la seule à tirer son épingle du jeu en scorant à 3 reprises.

Côté masculins, les -11M1 sont sortis victorieux de leur confrontation avec une valeureuse et tenace Essahb (16-15). Une partie haletante a révélé les performances des arrières Tom Dietrich et Nathan Maier, alors que l’ailier gauche Maxime Richard s’est aussi distingué.

La 2 s’est inclinée (12-11) à Hoenheim. En mode alternatif, ils ont réalisé de belles attaques, mais ont manqué de réalisme au tir et de rigueur défensive. Robin Haenel s’est pourtant montré efficace dans les buts en retardant l’échéance fatidique. Justin Birck et Gaetan Hartmann ont été les meilleurs buteurs du jour.

Les -13M1 ont rencontré Plobsheim en ½ finale de la coupe. Face à un adversaire plus huppé, les locaux avait très peu de chance de l’emporter. Plobsheim a imposé son rythme et une défense compacte et soudée sur laquelle Grégoire Harmelle et ses coéquipiers se sont cassés les dents. Débordés à la pause, ils ont subi les assauts pour plier finalement sur un amer 38-20.

Les 13M2 ont affronté Weyersheim, le leader de la poule. Dès le début de la rencontre la défense 3-3 de Weyersheim a mis sous pression la base arrière peu mobile de l'ATH qui a trouvé peu d'intervalle pour se faufiler vers le but adverse. De surcroît, ils ont offert de nombreux ballons de contre faciles pour mener à la pause 20-6. En 2nd période, les coéquipiers de Léonard Petit ont réussi à scorer par Léo Lenz. Sans lâcher la rencontre, ils ont resserré les lignes en vain pour un score de 32-12.

Face au 2nd de la classe, Wissembourg, les -18M ont réalisé une performance calibrée, malgré la défaite (35-27). La supériorité physique des locaux ne s’est pas démentie et le -3 de la pause a révélé les ressources de l’équipe. Un Baptiste Urban impeccable dans les buts, associé aux buteurs Arthur Lentz (7), Arthur Huster (5), Pierre-Axel Gervais (4), Ronan Schultz (4) et Yann Werling (4) ont conduit à une prestation de qualité.

Les SM1 ont eu fort à faire à Haguenau, mais l’ont remporté (29-30). Rapidement devant au score, avec une circulation efficace et des actions ponctuées, ils ont géré l’avantage à la pause (+5). Accrochés dans le 2nd acte par une équipe revancharde, ils ont su préserver un maigre avantage (+1), notamment grâce aux multiples arrêts de Théo Deschler (15). La solidarité a prévalu.

Les SM2 ont fait chuter Durstel (18-22). 

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail