MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Apr 14 2019

Les joueuses de l’ATH ont manqué une belle occasion de faire chuter le leader, Plan-de-Cuques, mais leur jeu aura manqué de justesse pour en espérer davantage.

L’ATH d’Aurélien Duraffourg a lutté, mais a fini par s’incliner. PHOTO DNA – Ch.A.

L’ATH d’Aurélien Duraffourg a lutté, mais a fini par s’incliner. PHOTO DNA – Ch.André

On ne s’y attendait pas, le début de partie est incroyablement brouillon. Sept tentatives de tirs s’accumulent sans une seule maille de filet qui tremble. Et si Dalila Abdesselam ouvre le compteur de l’ATH, Plan-de-Cuques mettra… neuf minutes avant d’en faire autant.

Le jeu est perfectible, mais les joueuses du Kochersberg se font leur place. Elles mènent même 6-3 à la 14e. Forcément, le leader se rebelle maintenant, enchaîne quelques contres et se retrouve pour la première fois en tête: 8-9 (21e ). 

Mais si tout est loin d’être parfait, on se répète, la meilleure énergie est du côté de l’ATH en cette fin de mi-temps. Emmenées par Luciana Mendoza et Karin Bujnochova, portées par les arrêts de Margaux Cintrat, les “Pirates” ont retrouvé une petite avance à la pause: 14-12.

«On s’éteint dans la deuxième mi-temps»

À la reprise, l’ATH continue de tenir tête au leader, protégé par les arrêts spectaculaires de Wendy Obein: 18-16 (39e ).

Mais maintenant, Plan-de-Cuques serre le jeu au moment où celui de l’ATH se surcharge de trop d’erreurs: 18-19 (44e ), puis 19-21 (47e ). Les situations sont là, le match semble ouvert, l’abnégation est évidente, mais il manque ce petit truc en plus pour renverser la partie.

Jusque dans les dernières minutes, on espérait pouvoir inverser l’esprit de ces lignes, mais plus rien de notable ne se produira. Certes, l’ATH était encore présent à la 56e (22-24), mais Plan-de-Cuques avait, hier soir, ce petit brin de réussite, ce supplément d’opportunisme propre aux leaders. Même dans un mauvais jour.

«C’est fort la D2, dira Aurélien Duraffourg, le coach de l’ATH. Le moindre trou d’air, la moindre appréhension, la moindre hésitation est utilisée par l’adversaire. Dans ces moment-là, on est encore beaucoup trop jeune. C’est dommage, notre première mi-temps était plutôt bonne, mais on s’éteint dans la deuxième, ce n’est pas logique. Il faut comprendre pourquoi.»

ATH 25

Plan-de-Cuques 29

Mi-temps: 14-12. Arbitres: MM. Belabbes et Rahim. 700 spectateurs.

ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HANDBALL: Cintrat (1-30e , 8 arrêts) et Obein (31-60e , 9 arrêts) au but. Pratelli 0/1, Mendoza 5/8, Spaety 1/1, Plotton 4/16 dont 1/1 pen., Mika 0/2, Abdesselam 4/8, Bujnochova 5/7, Diop 0/2, Lhou Moha 1/3, Hemmerlin 5/6, Bamba 0/2 dont 0/1 pen.

PLAN-DE-CUQUES : Houart (1-20e , 5 arrêts) et Tonds (20-60e , 12 arrêts dont 1 pen.) au but. Martel 1/3, Chardon 2/3, Priou 3/4, Goubel 8/9 dont 1/1 pen., Pirrello 0/1 pen., Gaudefroy 0/3, Shokkos 6/9, Grimaud 4/5, Malandran 4/12, Olive 1/3, Youm 0/1 pen.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail