MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Apr 02 2019

La Une chute, les autres assurent.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald

Les SF1 ont chuté lourdement à Celles-sur-Belle en play-offs (31-23). Etouffées en attaque, prises de vitesse en défense, elles ont subi la supériorité locale dès la pause (16-12) et, n’ont jamais réussi à les mettre véritablement en difficulté. Elles mesurent en l’occasion, le chemin à parcourir pour rivaliser avec les cadors. 

Les SF2 ont promené leur bel allant, autant que leurs certitudes actuelles. Accrochées au podium, elles ont corrigé Maîche/Morteau (35-24) sans broncher. Combinant attaques placées perçantes, contres percutants et en érigeant une muraille défensive quasi imprenable, elles ont jeté les bases d’une fin de saison prometteuse.   

Les SF3 ont largement dominé Marckolsheim 32-24, avec un écart de 8 buts en moyenne tout au long de la seconde période. Prenant le large rapidement dès l’entame, elles ont su allier rapidité et précision pour se dégager de l’obstacle. Le prochain match contre l’ASPTT, 1er au classement, est une étape importante pour espérer une montée.

Les -18F1 n’ont pas hésité à Montbéliard, malgré une entame quelque peu ratée. Avec sérénité et une circulation de balle affirmée, autant qu’une attaque percutante, elles ont étouffé des locales dépassées par tant d’allant (23-41). La maîtrise dégagée, l’intelligence tactique et l’aisance technique ont souri à des visiteuses qui ont emballé leurs supporters. 

Les -13F1 ont remporté leur dernier match de la phase aller avec brio face à Dambach. Des séquences défensives en 3-3 de grandes qualités ont permis aux coéquipières d'Elisa, la capitaine du jour, de remporter une nouvelle victoire en championnat. Place à une semaine chargée avec 3 matchs au programme dont une demi-finale de coupe d'Alsace contre Rouffach.

Les -13F2 se sont montrées très convaincantes face à une équipe de Dambach décidée à en découdre. La victoire 17-14 est collective et bien méritée. Les buts de Iona Knecht-Minier, ainsi qu’une très bonne défense ont permis de maintenir un certain écart jusqu’à la fin du match.

Les -11F1 ont très mal entamé la partie en étant menées 3-1 après 2 minutes face à Dambach. Un temps-mort plus loin, elles ont repris le fil pour mener 6-4 à la pause. Puis, à l'entame de la 2nd période, elles ont nettement pris l'avantage en menant 11-4 après 7 minutes. Dambach a réduit l'écart en scorant à 2 reprises, mais elles ont subi un rédhibitoire 15-6. Avec Lise et Amélie qui ont à tour de rôle gardé les buts et les buteuses Nina (5), Chiara (4), Luna (2), Amélie (2), Lise (1), Lola (1) et Emma, la partie s’est déroulée avec panache.

Les-11F2 ont chichement, mais avec mérite, écarté Weyersheim. Après un match haletant et plein d’engagement, elles l’ont finalement remporté sur le score de 10-11, à force de volonté collective. Adèle, capitaine du jour, a mené sa troupe vers la victoire, aidée par Lucie L., Lise J., Pauline, Eva P., Lisa, Julia, Adèle et Noémie la jeune pousse de l’école de handball.

Chez les masculins, les -11M1 ont emporté un match crucial et sans coup férir contre Eckbolsheim 18-9. Ils ont rendu une copie solide à l’image du pivot Jean Lasthaus et de l’arrière gauche Romain Martini, tout en s’appuyant sur un collectif rodé et bien huilé.

Les –11M2 sont venus à bout de Hoenheim (15-13). Après un round d’observation ponctué, par de nombreuses pertes de balles, ils ont pris le dessus et ont toujours mené au score. En l’absence de leur gardien titulaire, remplacé par Justin Birck, qui a réalisé de beaux arrêts, les équipiers de Maxime Kapfer, auteur d’un très bon match ont étonné. Et, comme Mateus Durrwel Trevas, Alexandre Pernodet et Alexandre Schmidt ont été efficaces, tout comme Gaetan Hartmann (6 buts), l’équipe s’est appuyée sur une rencontre aboutie.

Les -13M1 ont rencontré Strasbourg Sud. La rencontre n’a pas démarré sous les meilleurs auspices, peinant à trouver leur rythme. Le capitaine Noah Richert et ses coéquipiers ont dû attendre la 12ème minute pour passer devant au score et mener de 4 buts à la pause (8-12). A la reprise, l’avance s’est accentuée sur des combinaisons de jeu bien senties. C’est sur le score de 19-25 que l’ATH termine ce dernier match de la 1ère phase à la 7ème place.

Les -18M ont une nouvelle fois échoué, cette fois face à Benfeld (33-25) le 3ème. Pourtant, la 1ère mi-temps de l'équipe de Germain Dangelser a été très cohérente, avec de l'investissement défensif et de bonnes séquences en attaque (14-14 à la pause). Malheureusement, comme souvent cette saison, le manque de condition physique et de volonté, en plus d’un effectif réduit à 8 joueurs, les a une nouvelle fois empêchés d'aller chercher un résultat pourtant à leur portée.

Les SM1 ont écarté Vendenheim avec aplomb (36-30). Le suspense aura duré 9 minutes, le temps pour l'ATH de mettre son jeu en place et de prendre la tête dans cette rencontre pour ne plus la quitter, avec un avantage de 5 buts à la pause (17-12). Chaque perte de balle ou approximation adverse a été sanctionnée par une contre-attaque des locaux, avec un Tom Franck en verve (9 buts sur 13 tentatives). Le seconde mi-temps, avalée sur le mode de la gestion du score, a conduit à dérouler avec assurance. Une victoire facile, mais il convient de corriger les errements en défense pour une efficacité plus affirmée.

Les SM2 ont écarté Hoerdt (32-28). Ils ont semé le trouble d’entrée en prenant la partie à leur compte et n’ont jamais lâché. Les parades de Pates, pour un retour remarqué, et Schumi impérial à la finition ont donné du panache à la victoire d’équipe. Le collectif soudé a finalement prévalu, malgré les nombreuses absences.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail