MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mar 14 2019

Les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim disputent samedi leur premier match à domicile des play-offs. Ce sera face aux “Perdrix” d’Aunis/La Rochelle.

Aurélien Durrafourg, au milieu de ses joueuses: «Il va falloir être bon pour s’adapter au mode de jeu particulier de La Rochelle». PHOTO DNA - Christine André

Aurélien Durrafourg, au milieu de ses joueuses: «Il va falloir être bon pour s’adapter au mode de jeu particulier de La Rochelle». PHOTO DNA - Christine André

POINT. – L’ATH s’est incliné à Mérignac (31-26) pour l’ouverture des play-offs, chez l’un des prétendants à la montée en D1. Même destin face au même type d’adversaire pour La Rochelle qui a subi la loi du Havre sur un score quasi identique (26-32).

« Pour voir du haut niveau, c’est maintenant »   

MUSCLES. – Les trois clubs (Mérignac, Le Havre, Celles-sur-Belle) possédant le statut VAP (Voie d’Accession au Professionnalisme) et donc seuls susceptibles de viser l’accession ont gagné.

Et si Plan-de-Cuques (qui a battu Saint-Maur) reste en tête, Mérignac (2e ) est le mieux placé. L’ATH (3e ) reste en embuscade, Aunis (7e ) possède quatre points de moins que les Alsaciennes.

PARCOURS. – Les joueuses de Charente-Maritime et leur emblématique entraîneur Laurent Grammont ont bouclé la première phase à la troisième place (8 victoires, 2 nuls, 4 défaites). Élise Delorme était leur meilleure buteuse (6,07 de moyenne par match), Rebeca Lopez-Martin la deuxième (4,57).

CLUB. – Aunis Handball existe depuis 1993 et la fusion entre les clubs de La Rochelle et de Périgny. Montées pour la première fois en D2 en 1999, les “Perdrix” ont fait un bref passage en D1 en 2005. La saison dernière a été bouclée à la quatrième place de D2.

LIENS. – Trois joueuses alsaciennes ont porté son maillot. Deux anciennes d’Achenheim, Maëlig Rête et Sophie Bertrand. Mais aussi Émilie Pfaadt, l’actuelle arrière gauche de l’ATH.

PASSÉ. – Lors de son dernier passage en D2, en 2013/2014, l’ATH avait déjà croisé la route d’Aunis/La Rochelle. Les deux promus d’alors s’étaient partagés les points, s’imposant chacun à domicile (28-27 pour l’ATH, 39-36 pour Aunis).

GUIDON. – «Notre semaine est chargée et c’est intéressant, raconte Aurélien Duraffourg, l’entraîneur de l’ATH. Il va falloir être bon pour s’adapter au mode de jeu particulier de La Rochelle. On est en train de nettoyer les carburateurs, car il va falloir courir samedi soir.»

Le clin d’œil de Yannis Lenne

CLIMAT. – Tout le club se prépare à cette première à domicile de l’ère play-offs. «On aura de nouveau une belle affluence. En tout cas, si les gens ont envie de voir du haut niveau, c’est maintenant.»

SALUT. – Yannis Lenne, «handballeur alsacien de cœur», a laissé un joli message à l’adresse des joueuses de l’ATH sur leur site à la fois pour les féliciter de leur maintien et les soutenir dans cette phase des play-offs. Sympa!

HORIZON. – Il n’y aura pas de match le week-end prochain, mais le 30 mars, l’ATH se rendra à Celles-sur-Belle, un des trois clubs à viser la D1.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail