MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mar 11 2019

Qu’il fut compliqué ce déplacement à Pontarlier pour les joueuses de l’ATH II  ! Tous les warnings étaient pourtant allumés et la méfiance était le mot d’ordre des joueuses alsaciennes.

Juliette Demuth et l’ATH  II ont affiché de belles valeurs   à Pontarlier.  PHOTO DNA – FRANCK KOBI

Juliette Demuth et l’ATH  II ont affiché de belles valeurs à Pontarlier. PHOTO DNA – FRANCK KOBI

Les enjeux étaient présents dans cette partie entre Pontarlier, en quête du maintien, et l’ATH  II, qui nourrit toujours l’espoir de grappiller une place sur le podium. En sachant que deux des trois meilleures défenses du championnat se faisaient face, tous les arguments étaient réunis pour une belle partie de suspense.

Dès l’entame du jeu, chaque ballon pèse lourd, les défenses sont solides, agressives, et les gardiennes, Marine Faivre pour Pontarlier, Johanna Heng pour l’ATH  II, montrent que ce duel à distance sera un réel match dans le match.

Le but décisif d’Anna Willer  

Après quatre minutes de jeu, on relève déjà quatre arrêts importants. Après dix minutes de jeu (4-2), Sarah Muller récolte sa deuxième exclusion.

Le cadre est posé, ce sera un match défensif. À ce jeu-là, ce sont les locales qui tirent leur épingle du jeu. Agressives, solidaires, elles empêchent Mathilde Ziegler de prendre les rênes du match et les espoirs paniquent un peu, perdent des ballons et prennent des mauvaises décisions individuelles.

Quand les solutions sont trouvées, Marine Faivre ferme le but et arrête tir à 6 mètres ou autre penalty : 6-3 (15e ). Un arrêt de Johanna Heng, un but de Mathilde Ziegler et Juliette Demuth plus tard, les Bas-Rhinoises sont de nouveau dans la partie et reviennent à 7-6.

Ce n’est qu’un feu de paille, Pontarlier est bien rentré dans ce match et ne compte pas se laisser faire, contrairement à l’ATH  II qui manque de rythme et de malice en attaque.

Les Pontissaliennes enflamment une dernière fois le public déjà bruyant avec un but sur le gong.

La pause est atteinte sur le score de 10-7 en faveur des locales et on se demande bien comment la réserve de l’ATH  va pouvoir s’en sortir dans cette manche.

Rebooster. Recadrer. Remotiver. Tels étaient les buts à atteindre dans le vestiaire. Les espoirs se lancent alors dans une bataille tant physique que psychologique. Florine Baillet, Mathilde Ziegler, Sarah Muller, Juliette Demuth et toujours Johanna Heng replacent les Alsaciennes à 11-11 en dix minutes. Un “1-4” est passé par là. La défense derrière Fanny Lenhard et guidée par Marina Correia n’y est pas pour rien non plus.

On repart à zéro et on pense enfin la machine lancée. Que nenni, le score ne décolle pas, la faute aux défenses et aux gardiennes.

Pontarlier revient encore dans la partie pour repasser devant grâce à Alison Nicod. C’est irrespirable pour les deux équipes et le public est de plus en plus présent.

Mathilde Ziegler récupère un ballon improbable à 40 cm de la touche et file à toute vitesse marquer un but important. Une grosse défense de Juliette Demuth, omniprésente sur ce match, et un dernier arrêt de Johanna Heng permettent aux jeunes joueuses de l’ATH  II de s’offrir un ballon de +2 à quinze secondes de la fin. Ballon transformé en victoire par la jeune Anna Willer. 16-18, il reste dix secondes, Alison Nicod ramènera son équipe à un but. 17-18, gong, coup de sifflet des arbitres… Il est alors temps d’exulter. Les espoirs ont remporté un match intense, fatiguant, mais avec tellement de pugnacité…

Pontarlier 17

ATH II 18

Mi-temps: 10-7. Arbitres: MM. Branellec et Schloesser.

PONTARLIER: M. Faivre (10 arrêts) et Tijeras au but. Delavelle 2, C. Faivre 1, Humbert 1, Jeannier 2, Jeannin 1, Lambert 2, Meyer 1, Monin 2, Nicod 4, Zaccardi 1.

ATH II: Heng (16 arrêts) et Cavaliere au but. Baillet 2, Blaise, Correia 1, Dattolico 2, C. Demuth, J. Demuth 5, Lenhard, Muller 2, Willer 1, Ziegler 5 dont 3 pen.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail