MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mar 10 2019

Les filles de l’ATH entamaient hier à Mérignac leur campagne de play-offs. Celle-ci commence malheureusement par un revers (31-26) dans le Sud-Ouest pour les Bas-Rhinoises.

C’était une grande première. Pour son premier match de play off, l’ATH était confronté à l’ogre mérignacais et ses ex internationales françaises.

Un gros morceau pour les Alsaciennes qui n’ont rien pu faire face à la fougue girondine. Au final, une lourde défaite qui s’est dessinée au fil des minutes, d’une rencontre non maîtrisée par les filles de Frédéric Fritschmann.

Mérignac ne relâche pas l’étreinte

La première période marque ainsi la différence entre les deux équipes, avec des joueurs de Achenheim qui semblent empruntées et peu tranchantes dans les zones décisives du terrain. 

Si bien que le score enfle et atteint un débours de six buts à la pause (17-11). Autant dire que les Alsaciennes n’ont plus grand-chose à perdre à l’heure d’aborder la seconde période. Mais Mérignac ne relâche pas l’étreinte et corse le score durant les premières minutes de la reprise (20-12, 33e ). Le moment pour le coach bas-rhinois de replacer ses joueuses lors d’un temps mort.

Wendy Obein a beau retarder l’échéance, les attaques placées girondines font toujours autant de dégât dans la défense de l’ATH en grande difficulté. Des manques qui perdurent durant les minutes suivantes avec des attaques qui butent sur la gardienne locale Balzinc tandis que les contres mérignacais font mouches (27-16, 46e ).

« En phase d’apprentissage »

Reste a bien finir cette rencontre et réduire une marque bien sévère. Durant de longues minutes, la voie d’eau est coupée, le score oscillant entre dix et onze buts de retard. Mieux, les alsaciennes rendent sur la fin de match le tableau d’affichage moins sévère. Maigre consolation.

« Ce soir, le match a opposé le champion en titre de D2 contre le promu de N1, analyse Frédéric Fristchmann. Nous entamons mal ce match face à une équipe mérignacaise qui a sorti le grand jeu. Nous sommes en phase d’apprentissage et ça nous coûte très cher, nous avons été trop facile au shoot. Mais on va apprendre. »

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail