MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mar 09 2019

En débutant ses play-offs à Mérignac, le champion en titre, Achenheim/Truchtersheim sera tout de suite placé dans le vif du sujet.

Émilie Pfaadt et l’ATH affrontent une redoutable équipe aujourd’hui.  PHOTO DNA – Laurent RÉA

Émilie Pfaadt et l’ATH affrontent une redoutable équipe aujourd’hui. PHOTO DNA L. REA  

«Ça va être costaud, ça va être dur, le champion de France sera face au promu. Mérignac, c’est le plus bel effectif de la D2. » Aurélien Duraffourg, l’entraîneur de l’ATH, installe d’emblée le décor.

« Continuer à faire les choses bien »

Ce premier match des play-offs intervient chez l’une des trois équipes (avec Le Havre et Celles-sur-Belle) qui peut prétendre à la montée en D1 et son groupe a de l’allure. Avec notamment trois anciennes internationales : les Françaises Audrey Deroin (112 sélections) et Audrey Bruneau (40 sélections) ainsi que l’Espagnole Nely Carla Alberto (100 sélections).

« Face à ces quatre nouveaux adversaires des play-offs, nous allons perdre un peu de ce qui fait notre force, c’est-à-dire la précision dans l’étude de l’équipe que l’on va rencontrer. On ne les connaît pas. À ce manque d’informations, il va falloir être capable de répondre par notre force collective, faire corps le plus longtemps possible. »

Malgré ses atouts, Mérignac n’a pas été impérial (cinq défaites) durant la première phase, terminant à la dernière place qualificative (4e ).

L’ATH, de son côté, conserve son statut de promu, mais la qualité de sa première phase, qu’il a bouclée devant Le Havre, en fera certainement un adversaire redouté.

« Il ne faut pas que l’on se renie dans ce que nous avons envie de développer. Mais juste continuer à faire les choses bien, chercher à progresser tout en étant très lucide sur les équipes que l’on va affronter. »

Les trois clubs possédant le statut VAP vont en effet se livrer leur propre championnat. L’ATH ne pouvant pas monter, il s’agira de rendre l’aventure la plus belle possible.

« L’objectif ne va pas que se mesurer en nombre de matches gagnés, mais aussi en qualité de progression de l’équipe. Tout dépendra de notre adaptation à cette conquête du Sud-Ouest. »

Ce groupe, où l’arrière Mathilde Plotton fera son retour, a démontré ses qualités de jeu et sa force de caractère lors d’une première phase spectaculaire.

Désormais, il lui faudra s’élever encore un peu plus. On attend avec curiosité de voir où cela va le mener.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail