MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu

Après la trêve, la reprise a été assez fructueuse.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald

Chez les féminines, les -11F1 ont dominé Seltz en démarrant bien la rencontre pour mener à la pause 11-2. Elle s’est achevée sur un probant 19-4 en faveur de l'ATH avec une Salomé déterminante dans ses buts. Les buteuses Alice (8), Amélie (4), Nina, Chiara (3) et Charlotte (1) ont largement contribué à ce feu d’artifice.

Les -11F2 ont failli provoquer la surprise face à l’Essahb. Hélas, elles ont plié d’une petite longueur à la clôture de la rencontre. Et, malgré l’implication totale de toutes, l’écart acquis à la pause n’a finalement pas pu être rattrapé. Elles ont livré un match plein d’abnégation qui satisfait les coachs.

Les -13 F2 ont été battues 18-9 par Strasbourg Sud. Malgré un sursaut lors de la 2ème période, les locales n’ont pas su s’imposer.

Les -15F1 ont enchaîné deux matchs la semaine dernière. Dans le cadre de la coupe départementale contre Strasbourg sud avec une victoire 44-17 qui aboutit à une qualification pour les 1/2 finales. Samedi, en championnat, elles sont venues à bout de Reichstett 36-29 après un match dont elles ont pris le contrôle.

Les -15F2 ont joué un match reporté contre Dambach. Elles ont tenu la distance en 1ère période en conservant une petite longueur d’avance 12-11. La seconde période a été plus compliquée, et l’ATH a été distanciée pour finalement plier assez chichement 18-21.

La 2 des -18F a attisé les regrets, tant elle a laissé échapper une belle occasion face à Ingwiller (20-19). Menées et malmenées d’entrée en courant après un -5, elles ont commencé à produire du jeu leur permettant de revenir à hauteur de leur adversaire. Hélas, elles ont encore péché à la reprise de la seconde période où les partenaires de Lucie Van Hatz et Ingwiller aidées par une bonne gardienne ont repris trois buts d’avance. Sous l’impulsion de Juliette Arnold, l’ATH a su revenir au score, mais cumulant les maladresses et les tirs ratés, elles ont permis à Ingwiller de l’emporter sur un petit écart.

Le retour de congés s’est révélé compliqué pour l’équipe SF3 qui s’est inclinée 22 à 30 devant Strasbourg Sud. Un manque de vitesse qu’il va falloir combler dès le prochain match les a plombées. Elles restent néanmoins 2èmes derrière l’ASPTT.

Les espoirs féminines ont écarté Reichstett avec aplomb (34-26) lors d’un derby maîtrisé. Ziegler (10), Bamba (5), Muller (5) prolifiques aux tirs et leurs coéquipières ont piégé de courageuses visiteuses. Elles restent accrochées aux basques des cadors de la division.

Côté masculins, les -11M1 ont remporté une victoire probante dans un derby de qualité. Accrochés en 1ère période, ils ont pris leurs distances pour s’imposer de +6 (16-10). L’activité et l’efficacité de l’arrière Tom Dietrich-Darrouzet et du pivot Jean n’ont pas été étrangères à la réussite de l’équipe.

Quant à Gaetan Hartmann et Justin Birck, ils ont été les deux locomotives de l’équipe 2 qui a pratiqué un bon jeu collectif, mais a manqué de réalisme dans ses conclusions.

Les -13M2 ont affronté l'Essahb3, aidés de quelques camarades des 13M1. Du coup, les coéquipiers de Timéo Stein ont rapidement mené les débats en 1ère période grâce surtout aux nombreux arrêts de leur gardien (4-10 à la pause). En seconde période, les deux équipes ont quasiment fait jeu égal, mais l'ATH a su préserver son avance sans forcer pour se détacher 13-18. Puis, la hargne défensive et les nombreux arrêts de Léonard Petit, tout comme les ouvertures trouvées en attaque ont permis de se détacher pour finir ce match sur une belle victoire 26-24.

La rencontre des -18M s’est déroulée à sens unique contre une équipe de Wissembourg supérieure sur tous les plans, victorieuse très largement 45-22. Seul point positif, le bon premier match au but de Baptiste Urban, dans une équipe dont le manque d'investissement à l'entraînement a été criant de vérité samedi. Il convient absolument de réagir.

Les Sm1 recevaient Reichstett dans un match qui s'annonçait serré. La première mi-temps fut acharnée, aucune équipe n'arrivant à prendre l'avantage. Les locaux, malgré de nombreuses occasions de prendre le large, ont fait briller le gardien adverse mais ont néanmoins viré en tête d'un but à la pause (11-10). La partie s’est décantée en seconde mi-temps, où les visiteurs ont pris l’ascendant. La victoire a souri à Reichstett sur le score de 21-23. Sans les imprécisions au tir, la victoire aurait été largement à la portée de l'équipe de Didier Bischoff (42% soit 21 but pour 50 tirs tentés), un bien piètre ratio.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail