MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mar 02 2019

Ce derby entre la réserve de l’ATH et Reichstett, deux équipes qui se connaissent particulièrement bien, s’annonce palpitant.

Florine Baillet et l’ATH II veulent prolonger leur belle série. PHOTO DNA – J.-F. Badias

Florine Baillet et l’ATH II veulent prolonger leur belle série. PHOTO DNA 

La réserve de l’ATH est l’une des équipes gagnantes de la dernière journée. Sa victoire à l’ASPTT II (23-28) combinée aux autres résultats lui permettant de s’inscrire pleinement dans la course aux deux premières places. Quatrième à deux petits points des deux premiers, elle a une belle carte à jouer.

« On se connaît par cœur »  

« On ne doit compter que sur nous si on veut espérer quelque chose, prévient Sophie Marangé, l’entraîneur de l’ATH II. On a le droit de se louper, mais alors ce sera probablement fini. En fait, il faudra d’abord retrouver une certaine dynamique avant de penser à la suite. Sans oublier que Montbéliard n’est qu’à deux points derrière. »

Reichstett (7e ), de son côté, a remporté un match important contre Mamirolle (27-23) lors de la dernière journée. C’est même une vraie bouffée d’oxygène pour le groupe de Pierre Weiss qui aborde une série de quatre matches costauds (ATH II, Colmar, ASPTT II, Chevigny).

« On se connaît par cœur, on s’apprécie et on se retrouvera en toute amitié, ajoute Sophie Marangé. Mais pendant soixante minutes, ce sera de la rivalité et on espère proposer un vrai bon match de N2. Pour cela, il faudra être solidaire et très juste, car si on a un moment d’égarement, Reichstett passera devant. »

Le match aller avait été dominé par l’ATH II (20-25) début octobre. Quel sera le rapport de force de ce match retour ? Réponse ce soir. « On a hâte de jouer, ce sera un vrai derby… »

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail