MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu

Carnet de balles

(234 hits) in
Feb 12 2019

❏ HISTOIRE. – Le handball féminin alsacien avait beaucoup de mal à franchir ce cap, à pérenniser une équipe en D2. Les trois précédentes tentatives (ASPTT, ELFES, ATH) s’étaient transformées en échec, le dernier à y être parvenu avait été le HBC Kingersheim en montant en D1 à l’issue de la saison 1996-1997. C’est dire la portée de la performance des joueuses d’Aurélien Duraffourg.

❏ GRÂCE. – Joli moment suspendu dimanche sur le chemin du retour pour le groupe de l’ATH après la victoire obtenue à Octeville la veille. Kristyna Mika a pris place au piano d’une gare parisienne pour jouer un air festif (en l’occurrence We are the champions de Queen). L’internationale tchèque a appris le piano à six ans, à Uherske Hradiste en Moravie, avant même de commencer le handball. 

❏ TALENT. – L’ASPTT s’est inclinée samedi en N1 face à la réserve de Metz. Dans l’effectif lorrain figuraient Ilona Di Rocco et Julie Le Blevec, qui, le lendemain, se trouvaient aussi sur la feuille de match de la rencontre de Ligue des champions contre Copenhague.

❏ MIRE. – Jade Cambus, l’ancienne arrière gauche de l’ATH, a brillé sous les couleurs de Kingersheim dans le derby de N1 contre Altkirch, marquant à elle seule 14 buts (sur 16 tirs) dont… 12 penalties. Une sacrée efficacité !

❏ CREUX. – À Metz, l’ASPTT a attendu 14 minutes avant d’inscrire son premier but. À Mamirolle, l’ASPTT II a marqué une seule fois au cours des 15 premières minutes. À l’ATH II, Colmar est resté muet pendant 16 minutes.

❏ ROUGE. – Le carton rouge a souvent été brandi par les arbitres ce week-end. Une fois contre Altkirch à Kingersheim. Une fois au bénéfice de l’ASPTT II à Mamirolle. Deux fois contre les filles de l’ESSAHB face à Pontarlier. Une fois pour Molsheim à Cernay/Wattwiller, mais aussi une fois contre Haguenau et le FC Mulhouse.

❏ CAP. – Jusque-là, il manquait un petit truc aux joueuses de l’ATH II pour s’imposer face aux trois premiers de la poule 6 de N2, échouant à Colmar (29-27), à Vesoul (27-26) et à Chevigny (32-23). Samedi soir, le signe indien a été vaincu. Dans leur antre de Truchtersheim, Sarah Muller (9 buts) et ses copines ont battu Colmar avec la manière (32-22).

❏ VISAGES. – Reichstett a manqué d’un peu d’efficacité pour accrocher davantage Vesoul (29-24) samedi soir. Sophie Schoepf (2 buts), désormais plus habituée aux sorties avec la “trois” ou la “deux” du CSR, a refait une apparition en N2. Quant à Fanny Friry, touchée au menton après une lourde chute, elle a dû quitter ses coéquipières dès le début de la seconde période.

❏ HABITUDE. – Ce n’est pas la première fois que le pivot sélestadien Gabriel Nyembo (21 ans) offre la victoire à son équipe. Personne n’oubliera de sitôt son incroyable but au buzzer , vendredi contre Limoges (28-27). Certains se souviennent peut-être encore de son contre sur le tir de Nenad Zeljic, à la dernière seconde, qui avait permis aux Violets de préserver leur succès contre Caen (30-29), le 15 novembre 2017, déjà au CSI.

❏ DISTINCTION. – Cela faisait longtemps. Sélestat a mis fin à son horrible série noire en championnat (onze matches sans la moindre victoire). Et pour fêter ça, un Violet a été élu par ses pairs dans le sept majeur de la 15e journée. Il s’agit de l’arrière droit bosnien Kosta Savic (8 buts contre Limoges), meilleur buteur (67 réalisations) et passeur (16) du club alsacien cette saison.

❏ RÉCIDIVE. – Ce n’est pas la première fois qu’Elliot Mey brille à la POC Arena. Dimanche contre Ivry II, le jeune (19 ans) ailier gauche de Plobsheim (N2) a signé un impeccable 10/10 au tir.

Une performance qu’il avait déjà réalisée fin septembre face à l’ASPTT Mulhouse/Rixheim, sans oublier son 10/11 contre Metz mi-octobre. Dommage que ces trois matches se soient soldés par autant de défaites…

❏ PASSAGE. – Le Bas-Rhinois Emmanuel Dott (41 ans) a pris en charge le centre de formation d’Ivry cette saison. Il était de passage dans sa région natale dimanche. La réserve ivryenne a décroché un large succès à Plobsheim (38-24) et reste en course pour la montée en N1, 2e  à un point du leader, Mulhouse/Rixheim.

❏ AILLEURS. – L’ancien Sélestadien Rudy Seri (7 buts) et Irun ont remporté leur 11e victoire contre Valladolid (28-25) pour rester à la 2e  place de la D1 espagnole. En Allemagne, Willstätt, avec ses trois Alsaciens (2 buts pour Fessler, 2 pour Matzinger et 1 pour Durand), a remporté une victoire précieuse à Neuhausen (26-28) pour le maintien en D3.

❏ COUPE. – Treize joueurs alsaciens ou passés par l’Alsace sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France : Arthur Anquetil, Benjamin Richert, Julien Meyer (Chambéry), Édouard Kempf, Thierry Omeyer (PSG), Quentin Eymann (Saran), Rock Feliho (Nantes), Yanis Lenne (Aix-en-Provence), Baptiste Butto, Abdelkader Rahim (Dunkerque), Edgar Dentz, Obrad Ivezic et Mathias Soltane (Nancy).

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail