MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Jan 29 2019

❏ PRÉSIDENT. – C’était le deal. Début 2017, le Lorrain Jean-Marie Noël et l’Alsacien Thierry Klipfel avaient fait liste commune lors de la première assemblée générale élective de la nouvelle Ligue du Grand Est.

Le premier devait occuper la présidence jusqu’en ce début d’année 2019, le temps d’accompagner l’Euro féminin à Nancy, dont il avait porté la candidature. Jusque-là président délégué, le second a donc été nommé président samedi 19 janvier.

❏ SIFFLET. – Scène peu courante à ce stade d’un match. L’ATH a récolté deux exclusions lors de la première minute contre Noisy/Gagny. Manon Lhou Moha et Manon Hemmerlin ont rejoint le banc respectivement après 34” et 43” de jeu. Il est à relever qu’aucun but n’a été encaissé durant ce temps.     

❏ MATHS. – Pour être totalement assurées de disputer les play-offs de D2, il manque les deux points d’un match nul aux joueuses de l’ATH et ainsi se prémunir des calculs en cas d’égalité à plusieurs. Car si elles possèdent le goal-average particulier sur tout le monde sauf Le Havre, la règle change dans ce cas. Mais il faudrait une énorme accumulation de malchance pour vivre un scénario catastrophe.

❏ FRAYEUR. – L’ASPTT Strasbourg (N1) a réalisé la mauvaise opération du week-end en partageant les points à Montigny qui n’avait enregistré qu’une victoire jusque-là. Altkirch, en s’imposant à Besançon II, vient de lui chiper provisoirement la place menant en D2 à la fin du cycle aller.

❏ CURIOSITÉ. – Le saviez-vous ? C’est Nina Kanto, l’emblématique pivot internationale et très longtemps attachée au club de Metz, qui entraîne la réserve de Montigny-lès-Metz en Prénationale.

❏ PORTE. – Laurent Gschwind aura pris place pour la dernière fois sur le banc de touche de Kingersheim (N1) lors du dernier derby à l’ASPTT il y a dix jours. Samedi, la veille du match contre Épinal, il a démissionné, en désaccord avec la politique du club.

❏ SOUFFLE. – Quand on est mené tout un match de six, sept ou même huit buts, comme l’ASPTT II à Vesoul, un nul s’apprécie tout autant qu’une victoire. À quatre secondes du gong, Camille Schwartz a signé le 26-26. Parfois, ça vaut la peine de courir derrière le score…

❏ PARTAGE. – Pour la première fois de la saison, les sœurs Demuth, Charlotte et Juliette, ont de nouveau partagé le même maillot de l’ATH II à Chevigny.

❏ BASCULE. – Dans les championnats féminins de N1 et de N2, on vient de boucler le cycle aller (ce sera le cas ce week-end pour les garçons). Il n’y aura pas de match le week-end à venir, retour au jeu les 9 et 10 février, y compris pour la D2 où il reste deux matches à jouer dans la première phase.

❏ PRÉNATIONALE. – On n’ira pas jusqu’à dire que le championnat est plié et la montée en N3 déjà actée. Mais presque. Chez les garçons, Marckolsheim a signé ce week-end sa douzième victoire en autant de matches contre son dauphin, Hilsensheim (20-23), et compte désormais quatre points d’avance. Chez les filles, Seltz est resté invaincu (11 v, 1 n) contre Erstein (26-36) et garde cinq longueurs d’avance sur Thann/Steinbach et Hoenheim, qui comptent certes un match en moins.

❏ DÉPANNAGE. – Plutôt habitué à jouer au niveau départemental, Vivien Gross a pris place samedi dans le but de la “une” de Hoenheim, en Prénationale, au plus haut niveau régional. Le bilan pour celui qui est aussi le président du club ? Une large victoire contre l’ASPTT Strasbourg (48-32) et 18 arrêts à son compteur.

❏ RETOUR. – Touché au genou gauche (rupture des ligaments croisés) au mois d’avril à Sélestat alors qu’il évoluait avec Créteil en D2, Benjamin Richert (20 ans) est de retour au jeu sous le maillot de Chambéry, qu’il a rejoint cet été. L’ailier droit alsacien a rejoué lors de la “prépa” de janvier avec Chambé et devrait vite retrouver les parquets de D1 lors de la deuxième partie de saison.

❏ EUROPE. – Plusieurs Alsaciennes étaient sur le pont en Coupe d’Europe la semaine passée. En Ligue des champions, Metz et Laura Flippes (5 buts) ont dominé Rostov, faisant un pas de plus vers les quarts de finale. Cléopatre Darleux et Brest, battus à Odense, ont vu le Top 8 s’éloigner.

En Coupe EHF, Alice Lévêque (4 buts), Ilona Kieffer, Roxanne Frank et Besançon ont réalisé une mauvaise opération en s’inclinant à Larvik. Les Bisontines devront s’imposer avec au moins quatre buts d’écart, samedi à Kuban, pour préserver leurs chances de rallier les quarts de finale.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail