MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Jan 13 2019

Battu chez lui à l’aller, Le Havre a remis les choses en place. Les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim n’ont aucun regret à avoir.

Awa Diop infaillible au tir.  PHOTO DNA Jean-François Badias

Awa Diop infaillible au tir. PHOTO DNA

Après une somptueuse et émouvante minute d’applaudissements à la mémoire de Dominique Bohn, ce grand match peut débuter. Il s’annonce tout de suite physique, intense, disputé.

Les défenses font tout leur possible pour contrarier les attaquantes. Celle du Havre, la meilleure de la poule, est particulièrement dense, difficile à “bouger”. C’est en jouant vite le contre, par Awa Diop, que l’ATH s’en sort. C’est en faisant preuve de malice que les Bas-Rhinoises rivalisent, à l’image de Dalila Abdesselam.

Le début de partie de l’ATH est très intéressant : 4-2 (9e’ ), puis 5-4 (16e’ ). Mais la fin de cette première période sera plus délicate. Le Havre fait parler sa puissance, place un “0-4” (6-10, 26e’ ). L’édifice du Kochersberg tangue.

Pourtant, même dans cette petite tourmente, les joueuses de l’ATH s’accrochent, ne veulent surtout pas trop s’éloigner: 8-10 à la pause.

«Quelque chose de trop dur pour nous»

L’esprit reste le même à la reprise. Dalila Abdesselam distribue, Émilie Pfaadt, Manon Hemmerlin ou encore Awa Diop marquent : 13-14 (38e’ ).

Mais les épaules et les jambes bas-rhinoises deviennent lourdes. Très lourdes. Le poids de tous les efforts effectués devient paralysant. Le Havre déploie son jeu de candidat à la D1 et le rythme est cette fois trop compliqué à suivre malgré les trois buts de Laura Spaety : 13-18, puis 15-24 (48e’ ) et 21-30.

Voilà, l’ATH a subi sa première défaite de la saison à domicile. Mais elle est tout à fait logique. Le Havre était plus fort, Le Havre est le nouveau leader de cette poule.

« Je suis malgré tout un peu déçu de l’ampleur du score, souffle Aurélien Duraffourg, l’entraîneur de l’ATH. Globalement, on a subi. Sur le plan de jeu, sur notre activité défensive. C’était quelque chose de trop dur pour nous et nous n’avons pas non plus eu la réussite pour équilibrer un peu tout ça. Mais ce match était une belle photographie du niveau actuel de la D2. »

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail