MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Jan 09 2019

Une affiche alléchante entre leader malgré une triste nouvelle.

Les SF1 sereines avant le choc.  PHOTO DNA
Les SF1 sereines avant le choc.

À peine la trêve des confiseurs achevée, et le temps des étrennes ou des agapes évacué, se profile déjà la reprise dans les salles.

Les SF1 ont ainsi repris le collier de la D2 avec un long déplacement à la clé à Vaulx-en-Velin. Un périple périlleux, mais un écueil contourné avec aisance et à-propos (30-33) par le coleader qui a repris son parcours là où il l’avait arrêté à la trêve. Articulée autour d’une Dalila Abdesselam intenable et percutante (15 buts), l’équipe d’Aurélien Duraffourg a rendu une copie consistante pour préparer dans les meilleures conditions le choc de la saison.

Elle se mesure en effet au coleader dans un duel décisif pour l’accession aux play-offs. Une victoire assènerait sans vergogne un gros coup de massue à tous leurs adversaires.

Un projet pour les jeunes

Le public nombreux et enthousiaste attendu ce samedi saura sublimer les troupes. Une affiche à faire frémir au gymnase du Kochersberg.

Dès 18 h 30, l’équipe du bar propose une soirée « soupes ». La vente des desserts permettra de financer un projet pour les équipes jeunes.

Dans les petites catégories, la coupe a été au programme. Les -11F ont aisément disposé d’Illkirch (18-11). Les -11M se sont débarrassés de Vendenheim (15-19) lors d’une rencontre indécise et accrochée. Le capitaine Tom a été particulièrement précieux dans les moments clés de la rencontre.

Les -13F n’ont pas hésité face à Hochfelden (32-13). Un effectif réduit n’a pas entamé les fondamentaux du jeu au point de leur permettre de mener tout au long de la rencontre et s’offrir une victoire conséquente. Les -13M ont résisté sans pouvoir inquiéter Sélestat (17-25). Concentrés, les locaux emmenés par Paul Jules ont déroulé leur jeu avec application. Une 1ère période équilibrée, ponctuée sur un score flatteur (8-9), a débouché sur une réaction fulgurante des visiteurs qui ont creusé l’écart dans le second acte. Sans baisser les bras, l’ATH a su exploiter ses opportunités en endiguant les assauts adverses. Ils ont rempli leur devoir de bien belle manière face à une armada plus aguerrie.

Les -15F ont étrillé Erstein (16-40) en enquillant régulièrement. Après un début de match laborieux, elles se sont rapidement ressaisies pour venir à bout d’une équipe qui n’a jamais baissé les bras. Le score est sans appel et permet la qualification somme toute aisée.

Triste nouvelle

Une triste nouvelle est venue endeuiller le monde du handball. Dominique Bohn, l’emblématique dirigeante a quitté les siens et laisse dans la douleur Roland son époux, Laurence et Nicolas ses enfants et leurs familles.

Le programme

Samedi : ATH1 - Le Havre à 19 h. Les SF2 se rendent à Vesoul à 20 h 30

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail