MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu

Les espoirs ok

(124 hits) in
Nov 28 2018

Des hauts et des bas pour l’ATH.

Les espoirs féminines épatent.  PHOTO DNA
Les espoirs féminines épatent. 

Les Espoirs féminines n’en finissent pas d’étonner. Elles ont crucifié l’Essahb, courageuse mais trop limitée, lors d’une confrontation à sens unique et fertile en buts (45-23). Les artilleuses locales, Muller (11), Blaise (5), Ademaj (4), Bamba (4), Baumgarten (4), Demuth (4), Ziegler (4) ont enfilé les perles sans sourciller. Pour l’occasion, elles se cantonnent à la 2e place de leur poule et concrétisent leurs progrès.

Les SF3 ont repris leurs bonnes habitudes en faisant souffrir Illkirch (28-19). Un temps de jeu partagé pour toutes les joueuses, ne les privant pas d’une emprise marquée et d’une fluidité dans la circulation tactique, a permis d’essouffler les visiteuses. Les contres menés rapidement et avec adresse ont asséné des coups fatidiques pour aborder la trêve sous les meilleurs auspices.

Les -18 Nationales ont opposé une ferme résistance à l’ogre Metz en dépit d’un score lourd (21-32). Loanne Neiter et ses coéquipières n’ont jamais démérité. Le premier acte s’est d’ailleurs soldé par un 11-14 de bon aloi avec une Jade Lutz sur le gril. La défense renforcée et l’impact des visiteuses ont ensuite fait la différence pour se détacher trop rapidement.

La 2 a dû se contenter d’un partage des points (28-28) face à Hilsenheim. Menées d’entrée et ballottées jusqu’à l’épilogue, elles ont été surprises par l’allant des visiteuses. Combatives et volontaires, même si en manque d’inspiration, les coéquipières de Julie Arnold n’ont pas cédé.

Les -15 féminines l’ont remporté à l’Asptt (24-38).

Côté masculins, les -13M ont eu affaire à une équipe de l’Essahb plus charpentée et rodée. Un jeu agressif et physique a mis en péril les coéquipiers du capitaine Jérôme Hoefler qui ont peiné à trouver des espaces. Pris en défense individuelle stricte, ils n’ont trouvé que peu de failles pour s’approcher du but adverse. Au courage et sans baisser les bras, ils ont tenté de bloquer les assauts adverses, sans pouvoir les contenir pour s’incliner finalement (14-41).

Les SM1 ont accueilli Haguenau. Ils ont d’abord dominé d’accrocheurs visiteurs en développant leur jeu avec application. Et l’ascendant s’est traduit au score à la pause (17-14). L’avantage a persisté jusqu’à la 50e , avant un relâchement préjudiciable qui a permis aux visiteurs de se frayer un chemin vers la victoire (30-32). Théo, pourtant impressionnant dans les buts avec 21 arrêts, n’a pas pu enrayer tous les tirs adverses et suppléer sa défense mise en souffrance.

La 2 s’est déjouée de Durstel avec un bel allant (31-19) et une efficacité avérée. Ils ont su profiter des largesses défensives adverses pour s’engouffrer dans les brèches.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail