MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Nov 21 2018
Les -15 féminines ont assuré.  PHOTO DNA
Les -15 féminines ont assuré.  PHOTO DNA

L’équipe des –11 F1 s’est déplacée chez le leader invaincu, l’ASPTT, pour obtenir un match nul 7-7. Dès le début, l’ATH s’est procuré de nombreuses occasions sans parvenir à les concrétiser.

À la pause, les locales ont mené 4-3. En 2e période, l’ATH a su refaire son retard avec Nina et Chiara comme meilleures buteuses et, au final, à obtenir le match nul grâce notamment aux multiples arrêts de Salomé. La «2» a écarté Hoenheim (10-4) avec de beaux mouvements à la clé.

Les –13F ont séduit en coulant le HDH (15-31). Les –15F ont distancé Ingwiller (28-25) lors d’une rencontre engagée et indécise. Elles ont su prendre l’avantage pour ne plus le lâcher.

Les –18F ont supplanté Dambach lors du derby (36-25). Accrochées à la pause, elles ont su embrayer avec une intensité décuplée dans le 2e acte. Les phases de jeu ont été plus percutantes, tout comme la rigueur et l’engagement, leur permettant de prendre imperceptiblement le large sans être inquiétées. La «2» s’est inclinée logiquement à Wingen, plus complet et supérieur physiquement (37-24).

Les SF3 se sont inclinées pour la première fois de la saison (19-30) contre Reichstett. Un gros passage à vide leur a été préjudiciable et elles n’ont pas su s’en relever.

Côté masculins

Les SF Espoirs ont réalisé un joli coup en venant à bout de Montbéliard (23-25). En se défaisant des locales dans un mano à mano haletant, elles ont atteint le podium. Côté masculins, les –11M1 ont rapporté une victoire probante de Hoerdt (18-22). Antonin Desmeulester, buteur, et ses coéquipiers ont réussi à se montrer plus efficaces. Ils terminent 2e de la poule. La «2» a coulé Illkirch (19-0) en s’appuyant sur une défense individuelle performante et un jeu collectif bien huilé. Ils ont cadenassé l’accès à leur cage.

Des moments d’hésitation

Les –13M1 ont accueilli Plobsheim, un des leaders, sans pouvoir le contenir (23-31). Emmenés par leur capitaine Raphaël Zimmermann, ils ont réussi à coller au score avec une défense solide et une attaque posée. Un temps mort posé judicieusement par l’adversaire les a quelque peu déstabilisés, les confrontant à un changement de style de jeu qui a bloqué les initiatives d’attaque.

Pris en défense individuelle, les joueurs ont dû faire preuve de rapidité, d’inventivité et de pugnacité pour avoir l’opportunité de tirer. Mais l’adversaire plus aguerri a su habilement jouer avec ses ailiers et être très vif dans les contre-attaques. L’ATH paie encore ses moments d’hésitation et ses errements collectifs.

La «2» a subi les foudres de Seltz (10-30). En infériorité numérique, Timéo Stein et ses coéquipiers ont tenu la distance en début de rencontre. Mais ils ont déchanté ensuite pour subir à la pause (5-13). Courageux, ils ont néanmoins sombré.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail