MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu

Dans la galère

(198 hits) in
Nov 19 2018

L’ATH II a pris le risque d’aller à Montbéliard malgré les manifestations “gilet jaune”. Parties plus tôt pour pouvoir anticiper, elles sont arrivées au bon moment pour jouer dans de bonnes conditions.

Le match commence avec une belle intensité, un mano a mano de quinze minutes pendant lesquelles les deux équipes se rendent coup pour coup. Montbéliard propose une densité défensive qui perturbe l’ATH II, la gardienne locale commence à faire des arrêts, ce qui permet aux “Jaunes” (la couleur du week-end !) de prendre l’ascendant sur grand espace. Le temps mort de Sophie Marangé et Nicolas Stoll (en remplacement de Stéphane Jacquemin en voyage de noce) permettra de rééquilibrer les débats. C’est malgré tout Montbéliard qui vire en tête à la pause (14-11) avec, en plus, la balle à l’engagement.

Reboostées et reconcentrées dans le vestiaire, les visiteuses retournent sur le terrain avec l’envie de bien faire. On retrouve des discussions et des regards “gagnants”, ça faisait bien longtemps que ce n’était plus arrivé. Cette fois-ci, c’est décidé, aucune ne baissera la tête et c’est la jeune Mélanie Halter qui guide tout le monde vers l’avant en enchaînant des parades importantes. Si les attaquantes sont encore en échec, la défense tient bon avec une belle énergie positive. Montbéliard continue de faire la course en tête et, avec la blessure de Marina Correia, on aurait pu imaginer le pire pour les visiteuses tant cette dernière pèse sur le jeu bas-rhinois.

Avec orgueil et pugnacité

Aucune joueuse ne se démobilise, chacune se jette dans cet incroyable défi face à une équipe qui ne fatigue pas, portée par un gymnase bien rempli. Le temps de s’adapter, de replacer Nolwen Dattolico, Mathilde Ziegler, Kafiné Bamba et Florine Baillet. Sarah Muller, elle, se chargera de transformer tous les penalties obtenus dans la douleur par ses coéquipières. Fanny Lenhard oubliera sa cheville fragile pour s’engager dans tous les duels. L’ATH II passe en tête à cinq minutes de la fin. Mathilde Ziegler offre un + 3 important, suivi d’un ultime arrêt de Mélanie Halter. La réserve s’en sort avec orgueil et pugnacité. Un match plein d’énergie face à une très belle équipe de Montbéliard. Le risque de se déplacer avait été pris pour vivre ce genre de match. Emmanuel Baillet et Charles Lenhard avaient rempli leur mission d’amener les filles à bon port, à la bonne heure. Les joueuses, elles, ont fait leur job en ramenant les trois points. Dans la galère, mais tous ensemble…

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail