MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Nov 13 2018

Les SF1 se réinstallent en tête.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald   

Même si l’on pensait que l’accueil du dernier de la classe allait être une simple formalité, la douce incertitude du sport balaye souvent les certitudes. Et, Lomme ne s’est pas présenté en victime expiatoire, bien au contraire. Les nordistes ont posé des problèmes tactiques aux locales qui ont dû piocher dans leurs ressources pour finalement l’emporter (28-26). Comme le leader Le Havre a été accroché, l’ATH retrouve avec fierté la tête de division 2.

Les espoirs ont réalisé une belle opération en se défaisant de Beaune (34-31) en relâchant sur la fin. Cette victoire leur permet d’accéder au pied du podium et constitue une belle satisfaction, même si le plus dur reste à écrire.

Pour les SF3, le duel quasi fratricide a débouché sur un nul équitable avec l’Asptt3 (27-27). Tendu, ce sommet a fait se rencontrer d’anciennes coéquipières de l’ATH qui ont migré vers le club voisin. Un jeu vif et alerte, tourné vers l’offensive a permis un mano à mano haletant et incertain. La détermination combinée à une belle prestation physique a conduit à s’accrocher d’abord car menées 10-14 à la pause. Elles ont ensuite embrayé sur un contenu efficace qui les a mises à +2 avant de concéder finalement la parité pour une confrontation loin d’être nulle.

Les -18F ont réalisé une partie de haute volée à Blénod (23-36). Timides à l’entame, elles ont ensuite proposé un contenu structuré et efficace. Avec Léa Gintz à la manette, elles ont étrenné un +6 à la pause. Le second acte, articulé sur une défense hermétique autour de Chloé Rehm, a conforté l’avance des visiteuses jamais mises en danger.

Les -13F se sont montrées efficaces face à Reichstett (30-24).

Les -11F2 n’ont pas existé à Illkirch en encaissant un douloureux 15-3.

Côté masculins, les -11M1 ont subi les foudres de Haguenau (20-16). Les absences et l’effectif ténu ont eu raison de la belle résistance et de l’engagement.

Les -11M2 ont enquillé à Marlenheim (5-17). Tous ont contribué au succès dans l’engagement personnel et à travers l’esprit collectif louable.

Les -13M1 se sont chichement inclinés à Mutzig (17-16). En manque de banc et plombés par une entame délicate, ils ont couru après le score pour passer devant à la pause (7-8). Une attaque poussive, malgré une défense en place, a vu le rapport de force basculer en faveur des locaux. De -4, l’ATH a recollé en fin de rencontre sans pouvoir égaliser malgré l’énergie déployée.

La 2 a volé en éclats à Bischwiller (28-13). Surpris par l’agressivité locale, les coéquipiers de Gauthier Rusch ont peiné à trouver les failles. Distancés à la pause, ils ont encore coulé ensuite en poursuivant leur dur apprentissage vers des jours meilleurs.

Les -18M ont facilement écarté Weyersheim (37-27) sans être inquiétés. Cette équipe peut surprendre pour peu que tous se montrent assidus aux entraînements.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail