MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Nov 12 2018

La réserve de l’ATH a souvent joliment maîtrisé son match contre Beaune, mais s’est inutilement fait (un peu) peur dans les dernières minutes.

Les joueuses de l’ATH II ont remporté une quatrième victoire d’affilée.  PHOTO DNA – Ch.A.

Les joueuses de l’ATH II ont remporté une quatrième victoire d’affilée. PHOTO DNA – Ch.A.

En début de partie , c’est plutôt Beaune qui fait étalage de son talent. Avec un jeu rapide et efficace, les visiteuses se montrent à leur aise (1-3, 4e ).

Mais l’ATH II est en train de s’ébrouer. Sarah Muller, Nolwen Dattolico et Marina Correia placent leur équipe sur de bons rails : 5-3 (8e ), puis 7-5 (12e ) grâce à Juliette Demuth.

« C’était un match bizarre » 

Les échanges s’équilibrent, mais les joueuses de l’ATH II vont bientôt connaître une phase très plaisante. Dix minutes d’un jeu collectif quasi idéal. Une circulation de balle impeccable, du mouvement. On cherche la solution jusqu’à ce que le décalage se fasse, jusqu’à ce que la position de tir devienne évidente.       

Au tableau d’affichage, cela donne un “8-2” et, de 7-7 (16e ), on passe à 15-9 (26e ). Kafiné Bamba, au poste d’arrière droite, se montre audacieuse, Camille Cavaliere plutôt solide dans son but.

Cet étalage d’inspiration(s) aurait mérité de mieux se terminer, car à la pause, le score est redevenu moins lisible : 17-14.

D’autant plus que Beaune revient du vestiaire avec de belles intentions : 17-16 (33e ).

Mais les joueuses du Kochersberg patientent avant de faire de nouveau étalage de leur jeu rapide avec Fanny Lenhard, de leur jeu placé avec Florine Baillet ou Sarah Muller (9/10 au tir) : 20-16, puis 25-17 (41e ).

Le match semble plié. Mais là encore, la défense de l’ATH II fera preuve de trop de laxisme. Les joueuses de Beaune sont laissées trop libres de leurs mouvements et se rapprochent presque dangereusement : 30-25 (50e ), 31-29 (55e ) et même 33-31 à l’entrée de la dernière minute. Le but de Nolwen Dattolico va cette fois définitivement éteindre le suspense : 34-31.

« C’était un match bizarre qui s’est joué sur un rythme bizarre, dira plus tard Sophie Marangé, l’entraîneur de l’ATH II. On semblait le maîtriser et, au final, on se fait un peu peur. Mais je suis contente d’avoir gagné de cette façon, dans la difficulté, dans le doute et j’espère que cela va nous apporter de la sérénité. Nous devons aussi nous reconcentrer défensivement. Car le mois de novembre sera consistant, on devra être plus régulier pour essayer de s’imposer à Montbéliard la semaine prochaine. »

En tout cas, la réserve de l’ATH vient de signer une quatrième victoire d’affilée et poursuit sa remontée au classement, la voilà quatrième.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail