MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Nov 05 2018

Comme la saison passée, l’US Altkirch s’est qualifiée pour les 16es de finale de la Coupe de France. Cette fois, les joueuses de Robert Pallaro se sont imposées face à une équipe de l’ATH très remaniée (44-37).

L’Altkirchoise Amelia Busuioceanu a réalisé un véritable festival offensif avec 17 buts et une dizaine de passes décisives.  PHOTO DNA – GABY MARCK

L’Altkirchoise Amelia Busuioceanu a réalisé un véritable festival offensif avec 17 buts et une dizaine de passes décisives. Photo Gaby MARCK  

Les Bas-Rhinoises se sont ainsi déplacées avec une majorité de joueuses issues de l’équipe réserve. Seules Mathilde Plotton, Perrine Pratelli, Mathilde Ziegler et Kafine Bamba évoluent en effet dans le groupe dirigé par Aurélien Durrafourg en D2.

Forcément, la physionomie de la rencontre ne pouvait pas être la même. Altkirch démarre donc le match en faisant la course en tête (2-0 à la 2e , 7-2 à la 8e puis 13-6 à la 15e ).     

Les jeunes pousses de l’ATH, qui font leurs gammes en N2 cette saison, tentent bien de s’organiser, mais les Sundgauviennes ont leur jeu bien en place. Et notamment Amelia Busuioceanu, impressionnante samedi soir (17 buts et une dizaine de passes décisives !). L’écart se creuse quand arrive la pause (24-14).

Au retour des vestiaires, Fanny Simon se montre solide et à l’image de ses matches précédents (28-17, 34e ). Mais l’ATH livre enfin un match d’un niveau plus intéressant. Ziegler permet d’abord à son équipe de revenir à sept buts (32-25, 42e ). Pendant quelques minutes, on a même le sentiment que les Bas-Rhinoises ont le potentiel pour revenir au score. Plotton réduit donc encore un peu plus l’écart (33-28, 46e ).

Busuioceanu évite toute mauvaise surprise

C’est encore une fois Busuioceanu qui évite toute mauvaise surprise, bien secondée par ses coéquipières. À l’image, par exemple, de Sandra Jacquard, à créditer d’une deuxième belle sortie avec son nouveau club (40-31, 53e ). Les dernières minutes permettent à Laura Selvaggio, Ana-Maria Lazar et Ligia Costa de se mettre en évidence. Altkirch s’impose logiquement (44-37).

La formation emmenée par Sophie Herbrecht est la dernière équipe alsacienne à ce stade de la compétition. La saison passée, Altkirch avait été éliminé par Chambray. On rêve maintenant du côté de La Palestre d’accueillir un autre gros calibre de D1.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail