MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Oct 29 2018

En partageant les points à Aulnoye-Aymeries avec Sambre Avesnois, l’ATH a quitté sa position de leader, mais a tout de même avancé dans sa quête des play-offs.

L’ATH de Manon Lhou Moha espérait mieux, mais le promu continue d’avancer vers les play-offs.  PHOTO DNA – Cédric JOUBERT
L’ATH de Manon Lhou Moha espérait mieux, mais le promu continue d’avancer vers les play-offs. PHOTO DNA

Il y a deux ans en Nationale 1, l’ATH et Sambre Avesnois s’étaient séparés sur deux matches nuls. Pour leurs retrouvailles en D2 (7e journée), les deux adversaires ont repris leurs bonnes habitudes.

Il y a ce côté anecdotique de la petite histoire d’une rivalité entre deux équipes, mais il y a aussi le contexte du match de samedi. L’ATH se déplaçait en leader et avait forcément l’idée en tête de rapporter trois points de plus dans son sac de sport.  

« On est un peu déçu, parce qu’on est devant presque tout le temps (Sambre n’a mené qu’une fois à la 55e , 25-24) et que ce match, on aurait pu l’accrocher, analyse Aurélien Duraffourg, l’entraîneur bas-rhinois. Pour autant, si on n’a pas obtenu un bon résultat, on n’en a pas non plus concédé un mauvais. »

Les enjeux partagés offrent toujours différentes possibilités d’interprétation. L’ATH était en meilleure position que son adversaire, mais Sambre Avesnois avait jusque-là remporté tous ses matches à domicile. « Il ne faut pas l’oublier. Et nous, nous avions besoin de refaire une performance à l’extérieur après avoir perdu à Noisy/Gagny. »

Dans l’histoire de ces soixante minutes de jeu, il y a eu différentes phases. « On a fait une bonne première mi-temps. Dommage que l’on ne concrétise pas suffisamment avec le jeu sur le grand espace, on a même plutôt laissé s’exprimer notre adversaire dans ce domaine. »

L’ATH comptera souvent trois ou même quatre buts d’avance et préservera une toute petite marge à la pause (12-13) avant une reprise plus hésitante. « Elle a été plus tendre, plus compliquée. Tout à la fin, on avait une possession pour marquer, mais notre adversaire a le dernier ballon et n’a pas pu accéder au but. »

« On a pris deux points importants »

Porté par l’activité de ses gardiennes, Margaux Cintrat, puis Wendy Obein, celles de Luciana Mendoza ou Manon Hemmerlin, mais surtout par le sens précieux du jeu de Dalila Abdesselam, Achenheim/Truchtersheim a récolté deux points de plus.

« On peut être déçu du résultat, mais on a pris deux points importants pour laisser Sambre un peu loin de nous et continuer à être en haut du tableau. Finir la phase aller avec cinq victoires, un nul et une défaite, beaucoup nous auraient pris pour des fous si on avait annoncé ça avant. »

Quant à la petite contrariété de laisser au Havre le fauteuil de leader, elle est vite balayée d’un revers de main par Aurélien Duraffourg. « Notre objectif est d’abord de nous maintenir et de chercher à nous qualifier pour les play-offs. »

Après une parenthèse Coupe de France samedi à Altkirch, l’ATH recevra Lomme/Lille dans quinze jours, le dernier match avant la trêve.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail