MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Oct 28 2018

Les filles d’Aurélien Duraffourg sont passées très près de la victoire dans le Nord. Face à Sambre Avesnois, une solide équipe de D2F, elles ont beaucoup donné pour tenter de s’imposer, mais reviennent avec un match nul pas inintéressant.

À leur rentrée au vestiaire , les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim avaient la mine des mauvais jours. Pourtant, elles n’avaient pas essuyé de claque. Loin de là. Elles ont livré un énorme match à Sambre Avesnois, une équipe de D2F ambitieuse.

« Mais on est des compétiteurs, coupe Aurélien Duraffourg, le coach alsacien. On s’entraîne dur chaque semaine pour remporter ce type de match. Mais on revient avec un nul. C’est dommage, car on aurait pu gagner cette rencontre. »

         

Mais aussi la perdre. Surtout lors de la fin de la rencontre où Wendy Obein a réalisé des prouesses dans son but. Revenue depuis seulement deux rencontres, la gardienne a réalisé des arrêts incroyables à en écœurer les Sambriennes (56e , 57e ).

Avant cela, le promu alsacien avait mené la danse. Il avait montré les dents dès le début du match avec des attaques incisives. Mathilde Plotton, Krystina Mika et Luciana Mendoza se sont chargées de troubler la défense sambrienne.

« On aurait dû plier cette rencontre »

Et cela pendant toute la première période agrémentée de gestes audacieux de la part d’Awa Diop : 7-10 (19e ), puis 11-13 (29e ).

« Je pense que l’on aurait dû plier cette rencontre par la suite. Si on avait été plus précis et si on n’avait pas jeté des balles comme ça, l’écart aurait été plus significatif », précise Aurélien Duraffourg.

L’entraîneur alsacien n’a pas complètement tort, car il y avait largement la place pour emballer l’affaire face à des Sambriennes qui ont encore eu du mal à trouver la bonne carburation. Cela s’est vu en seconde période. L’ATH a pris les devants avant d’être dépassé pour la première fois du match sur un tir lourd d’Abiba Fofana (19-18, 41e ).

Puis le chassé-croisé n’a pas eu la fin escomptée pour les Alsaciennes qui ne doivent pas oublier qu’elles forment un sacré beau promu.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail