MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Oct 07 2018

Reichstett et la réserve de l’ATH se retrouvent cet après-midi avec la même intention, celle de véritablement lancer leur saison après deux premiers matches compliqués.

Le début de saison des deux voisins bas-rhinois n’est pas celui escompté, loin de là. Reichstett s’est incliné deux fois contre Vesoul (25-31) et à Mamirolle (20-17) alors qu’on l’imaginait plus solide pour son retour en Nationale 2.

« On a un peu progressé entre les deux matches, souffle Pierre Weiss, le coach du CSR. C’était un peu mieux à Mamirolle, du moins en seconde période dans notre jeu d’attaque qui a souvent été notre problème. J’ose espérer que les quinze derniers jours de travail nous aurons permis d’avancer. Car si on ne marque pas plus de 25 buts, c’est compliqué de gagner. »

« Le résultat ne sera qu’une conséquence »         

Quant à l’ATH II, arrivé à ce palier la saison dernière, on l’espérait plus expérimenté et plus imaginatif. Or, là aussi, ce sont deux défaites qui ont sanctionné ses deux premiers matches, à Colmar (29-27) et contre l’ASPTT II (24-30).

Si rien n’est bien sûr compromis, cette 3e journée aura déjà valeur de test pour déterminer qui du CSR ou de l’ATH II sera le plus revanchard, le plus à même de réagir positivement. « D’un côté comme de l’autre, on ne pensait pas jouer ce derby pour éviter la dernière place, expose Pierre Weiss. L’ATH n’est pas forcément l’adversaire rêvé pour arriver à gagner et engranger de la confiance. Mais ça me fait plaisir de jouer contre un coach (Sophie Marangé) et une équipe avec qui on s’entend bien. »

Son groupe, où Marie Giesi sera absente, mais Florence Bohner-Witz de retour, reste bien sûr mobilisé.

« Il n’est surtout pas désuni, au contraire, il est toujours aussi impliqué. Mais nous attendons un déclic. Et il faudra montrer autre chose que ce qu’on a proposé contre Vesoul pendant cinquante minutes, car le résultat ne sera qu’une conséquence de ce qu’on aura produit avant. »

Quelle que soit l’issue de ce derby, joueuses, entraîneurs et dirigeants se retrouveront ensuite avec plaisir au club-house pour partager crêpes et gaufres.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail