MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Sep 24 2018

Trop passives, les joueuses de l’ATH  II ont laissé le champ libre à celles de l’ASPTT  II qui signent une victoire chargée d’enthousiasme. Mais l’opposition des réserves a manqué d’un peu de saveur.

À Truchtersheim, ce sont les Strasbourgeoises de l’ASPTT  II qui ont su déjouer les plans de l’ATH  II. PHOTO DNA – Ch.A.

À Truchtersheim, ce sont les Strasbourgeoises de l’ASPTT  II qui ont su déjouer les plans de l’ATH  II. PHOTO DNA – Ch.A.

Le début de partie est rugueux sans être méchant, simplement les défenses entendent bien signifier leur présence, on en est déjà à trois penalties sifflés et marqués après dix minutes de jeu.

Le rythme du match est élevé, les deux équipes sont pleinement engagées et particulièrement motivées pour faire bonne figure dans ce derby.

Mais elles sont aussi fébriles. Le jeu va parfois trop vite, devient précipité, trop de ballons s’échappent.

Mais c’est plutôt l’ASPTT  II (renforcée par Yvernellie Kouelamambou) qui dicte la cadence, étant bien plus active sur les montées de balle, maintenant comme tout au long de la partie.

Du coup, ce sont aussi les Strasbourgeoises, malgré l’activité de Sarah Muller du côté de l’ATH  II, qui ont souvent l’avantage au score : 3-5, puis 5-5 (11e ), 8-6, mais 8-9 (21e ) et 13-14 à la pause.

« La saison va être longue si… »

Pourtant, ce sont les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim qui réussissent la meilleure reprise.

Leur jeu est devenu plus juste, plus rigoureux (15-14, 18-16), grâce à Marina Correia, Fanny Lenhard et Ellie Darleux.

Mais cela ne va pas durer. L’ASPTT  II, à la faveur d’un “0-6”, brillamment illustré par Anita Kieny (8/8 au tir), balaye ces bonnes intentions d’un revers de la main : 18-22 (45e ).

Favori de cette partie, l’ATH  II se fait souffler la vedette par l’énergie strasbourgeoise. Et ne saura pas rebondir, ni se rebeller : 21-28 (55e ) et 24-30.

« C’est compliqué quand on veut gagner un match tout seul, souffle Sophie Marangé, le coach de l’ATH  II. On s’est fait battre par un adversaire qui a joué en équipe et qui avait plus envie de gagner que nous. La saison va être longue si on n’est pas capable de réagir… Car il va bien falloir gagner des matches à un moment donné. Il y a des choses qui me dépassent dans l’envie et dans les capacités de certaines. »

Son équipe commence l’exercice par deux défaites. L’ASPTT  II, de son côté, qui avait aussi trébuché d’entrée, vient de remporter sa première victoire en N2.

« Un match plus qu’intéressant  »

« Les filles ont livré un match plus qu’intéressant, surtout défensivement, analyse Damien Cerno, le coach strasbourgeois. Nous avons récupéré beaucoup de ballons et, cette fois, on a su concrétiser. Nous avons aussi mieux géré nos passages à vide, on a su maintenir cette constance, cette rigueur et cette envie jusqu’à la fin. Les trois points récupérés ici sont une très bonne opération. »

Les deux adversaires du week-end vont passer d’un derby à l’autre puisque dans quinze jours, l’ATH  II se déplacera à Reichstett tandis que l’ASPTT  II recevra Colmar.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail