MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Sep 19 2018

Résumé du week-end par Gérard Hauswald

Sur le pont, les équipes de l’ATH ont engrangé de belles pioches dans leur escarcelle. Les féminines de la 1 en D2 ont étouffé une solide équipe de Vaulx-en-Velin (26-21) avec une Margaux Cintrat intraitable entre les poteaux. Et, comme les buteuses Mendoza (5), Plotton (4), Abdesselam (7) ou Bujnochova (3) se sont montrées au diapason, la victoire a enchanté les quelques 600 spectateurs enthousiastes.

L’équipe 2 est revenue totalement frustrée de Colmar. D’abord débordantes de vitalité et mordantes, les jeunes pousses visiteuses ont payé leur inexpérience dans le money time pour céder chichement (29-27). Les 12 buts de Muller n’auront pas suffi mais le talent naissant portera ses fruits à l’avenir.

Les SF3 n’ont pas hésité en écartant Seltz avec panache (31-21). Une équipe jeune, prometteuse et soudée a intégré les nouvelles recrues avec un bel allant. Une entame rêvée, puis un temps plus ralenti en milieu de rencontre ont jalonné cette sortie satisfaisante. Buhlmann (9), Legouara (6) et Littel (5) bien servies par Demuth (6) ont enquillé.                    

Les SM1, en déplacement à Ingwiller ont souffert face à de petits gabarits qui ont rapidement pris l’ascendant (+8) à la pause (16-8). Le second acte, plus équilibré, a vu l’avantage local s’amenuiser (+4) sans pour autant les mettre en danger. Le score final (30-27) perd de l’importance eu égard à la perte de Mickael Munch, touché à l’épaule, pour de longues semaines.

La 2 a décroché une belle victoire collective. Etienne et Julien impériaux dans leurs buts et Guillaume (10 buts) ont montré la voie pour une nouvelle saison qui promet d’être passionnante.                                                                  

Les -18 féminines ont partagé la mise avec Reichstett (27-27). Des débuts de mi-temps catastrophiques ont plombé les velléités et Jade Lutz a étalé son talent pour ne pas sombrer. L’égalisation dans les ultimes secondes saura satisfaire les troupes sans s’en contenter.

La 2 a dû plier devant Seltz (30-32). Elles ont cédé dans les cinq dernières minutes. Leur prestation est somme toute encourageante puisqu’elles découvrent cette catégorie en s’appuyant sur un jeu inspiré.

La 1 des -13 masculins engagée en régionale a écarté avec mordant Thann/Steinbach (25-13). Grâce à une défense solide et une variété de combinaisons en attaque, Noah Richert et ses équipiers ont pris les devants en s’envolant inexorablement.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail