MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Sep 07 2018

  La nouvelle histoire d’Achenheim/Truchtersheim en D2 commence demain soir à Lomme/Lille. Avec l’intention de se lancer sur de bons rails.

L’ATH de Kristyna Mika aborde son retour en D2 avec enthousiasme et sérieux.  PHOTO DNA – Laurent RÉA

L’ATH de Kristyna Mika aborde son retour en D2 avec enthousiasme et sérieux. PHOTO DNA – Laurent RÉA

  « Il y a un mélange d’excitation avant d’entrer dans le grand bain et de prudence. Car même si nous allons croiser le fer avec un autre promu, je n’oublie pas que pour nous, il s’agira de notre premier match de D2 depuis cinq ans. »

Aurélien Duraffourg, l’entraîneur bas-rhinois, formule encore les choses autrement. « Il y a une certaine exaltation liée à l’événement, mais il faudra tout faire dans l’ordre et être compétitif. »

« Les filles ont envie d’y aller »

Le club du Kochersberg a attendu si longtemps le droit de rejouer au deuxième échelon national qu’il s’agit maintenant de prendre sans tarder la mesure de ce championnat pour parvenir à s’y faire une place.

Et le premier étalonnage se fera donc à Lomme/Lille qui vient aussi de retrouver la D2, mais qui a bien plus l’habitude d’y évoluer lors de son histoire récente.

« C’est une équipe très, très stable qui a axé son recrutement sur un entraîneur, Loïc Gardey, ce qui va brouiller les repères. Par ailleurs, le club a recruté intelligemment, c’est un groupe que l’on connaît, où l’on retrouve de gros savoir-faire individuels, qui est vaillant et qui ne va rien lâcher. »

Du côté de l’ATH, où Wendy Obein et Mathilde Ziegler sont incertaines, le but sera d’entamer ce championnat avec gourmandise, enthousiasme et sérieux.

« Les filles ont envie d’y aller, même si cela ne garantit en rien le résultat. On arrive à la fin d’une longue préparation de sept semaines, il y a encore évidemment des choses à régler. Mais le groupe est sain et conscient qu’aujourd’hui, on ne joue plus pour du beurre. »

Fortes de leur caractère de compétitrices et avec un effectif plus aguerri, les joueuses du Kochersberg vont tenter de relever un premier gros défi. De taille D2.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail