MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Aug 24 2018

Avant un nouveau galop d’essai ce soir à l’ASPTT Strasbourg (19h), l’ATH s’est imposé contre Épinal en faisant étalage de jolis savoir-faire.

Pour cette première dans leur antre de Truchtersheim, les joueuses de l’ATH ont livré une prestation sérieuse et engagée. La curiosité première était bien sûr d’observer les recrues et leur façon de s’intégrer au jeu de leur nouveau groupe.


Mathilde Plotton, avec sa variété de tirs puissants depuis son poste d’arrière gauche, en sera assurément un élément moteur. Son autorité et sa justesse sont des atouts précieux.

Dans un autre registre, Karin Bujnochova et Luciana Mendoza ont aussi fait preuve d’aisance, notamment en seconde période, en affichant des qualités de déplacement et de jeu en mouvement intéressantes.

Quant à Perrine Pratelli, l’ancienne Spinalienne, et Kafiné Bamba, la dernière venue, parmi les plus jeunes du groupe, elles prennent leurs marques côté droit.

« On s’est remis dans une bonne direction »

Les joueuses du Kochersberg en ont profité pour tester de nouveaux enclenchements, pour soigner leur cohésion défensive dans une rencontre qu’elles ont clairement dominée face à un adversaire de N1 : 4-4 (9e ), 15-8 (30e ), 20-10 (36e ), 28-17 (52e ) et 31-21.

« Je suis plutôt content, il y avait un peu plus d’intensité et de volume défensif, apprécie Aurélien Duraffourg, le coach de l’ATH. On s’est remis dans une bonne direction tout en faisant attention au temps de jeu de tout le monde. Ce match me plaît davantage dans nos temps de passage. Maintenant, il en reste deux et ce qui m’importe c’est de continuer à avancer. »

L’ATH se déplace dès ce soir à l’ASPTT (centre sportif ouest à 19h) avant de retrouver Metz II le 1er  septembre pour un dernier test, une semaine avant l’ouverture du championnat de D2.

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail