MS=ms70786492
*
Top_Lucie
Menu
Mai 20 2019

C’était LE match à gagner pour l’ATH II samedi soir à Mamirolle. L’enjeu était de taille : consolider la place de barragiste et s’offrir une finale contre Chevigny le 1er  juin à Truchtersheim.

Mathilde Ziegler et ses coéquipières ont obtenu à Mamirolle leur dixième victoire d’affilée pour s’offrir une “finale” contre Chevigny dans quinze jours.  PHOTO DNA – FRANCK KOBI
Mathilde Ziegler et ses coéquipières ont obtenu à Mamirolle leur dixième victoire d’affilée pour s’offrir une “finale” contre Chevigny dans quinze jours. PHOTO DNA – F KOBI

Les joueuses en noir commencent le match de la meilleure des façons. Mamirolle anticipe sur Florine Baillet, mais laisse de la place à Mathilde Ziegler et Sarah Muller qui se montrent déjà très précieuses en attaque.

La défense de Marina Coreira, fait déjouer l’attaque locale et c’est un 1-5 en huit minutes qui se relève et force l’entraîneur local à poser un temps mort.

L’ATH II le sait, les “Bleues” vont se rebeller. Les Bas-Rhinoises tiennent jusqu’à la 17e minute avant un score de parité : 7-7. Ensuite, ce sont les Franc-Comtoises qui prennent la main sur cette première période : 10-8 puis 11-9 (23e ).

Mais Anna Willer et Kafiné Bamba, d’une contre-attaque de douze mètres, ramènent les deux équipes à égalité (11-11, 12-12). Malheureusement, l’ATH II manquera l’attaque suivante et c’est Mamirolle qui vire en tête à la pause : 13-12.

Les espoirs sont en difficulté, mais restent concentrées. Elles reviennent plus déterminées que jamais à montrer qu’elles ne sont pas à cette position au classement pour rien.

Boostées par l’efficacité de Mélanie Halter et Mathilde Ziegler, l’une fermant la porte, l’autre gérant parfaitement l’attaque, elles font basculer le match en leur faveur.

Détermination collective

Cette deuxième période propose un chassé-croisé de dix minutes, avant que l’ATH II ne se détache à force de panache et d’envie.

Sarah Muller est toujours efficace, Fanny Lenhard gère Laura Pourcelot qui posait des problèmes. Florine Baillet fait, comme à son habitude, preuve de courage. Le score passe de 16-16 à 17-21 (47e ).

Les Alsaciennes peuvent maintenant faire des changements s’offrant une fin de match plutôt tranquille.

Encore une fois, les jeunes joueuses de l’ATH II auront brillé par leur détermination collective. Elles viennent d’enchaîner une série de dix matches victorieux et s’offrent, grâce à cette performance, une finale contre Chevigny. C’est le leader (à égalité de points), c’est aussi la dernière équipe à avoir fait chuter l’ATH II.

Rendez-vous le 1er  juin au Kochersberg pour voir les deux plus belles équipes du championnat s’affronter pour la montée en Nationale 1. Elles vous attendent !

Commentaires 0
boutons bas page
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail