MS=ms70786492
*
TOP_2015
Menu
10/5/2018 9:21:00 (146 lectures)

Plusieurs équipes de l'ATH seront en lice aujourd'hui jeudi 10 mai pour disputer les finales des coupes Crédit Mutuel.

  • Les moins de 11 garçons  seront oppsés à Sélestat Handball - 14h00 à Ingwiller. VICTOIRE ATH 15 à 12
  • Les moins de 18 ans féminines affrontent les PTT Strasbourg - 18h30 à  Seltz.
  • Les séniors féminines défendront leur titre contre Reichstett - 16h00 à Reichstett. VICTOIRE ATH 41 à 22

A noter également que la finale de coupe du Bas-Rhin moins de 11 féminines SELTZ  / VAL DE MODER  sera arbitrée par deux jeunes arbitres de l'ATH Juliette DEMUTH et Christina NOWACKI.
 



10/5/2018 9:15:00 (185 lectures)

Des titres sont déjà décernés.

Face à l'ESSAHB 1, l'équipe 1 des -11 a maîtrisé la rencontre grâce à un écart creusé lors des 15 premières minutes, pour finir par l’emporter 15-10. Cette victoire leur permet de s'assurer le titre de champion du Bas-Rhin Excellence avant la dernière journée.

Emmenée par Gaëtan Hartmann au four et au moulin, l'équipe 2 a su résister à Haguenau lors de la première période, mais a dû reconnaître la supériorité des visiteurs lors de la seconde : score final 5 à 20.

L'équipe 3 poursuit son beau parcours en s'imposant logiquement face à la jeune équipe de l'ESSAHB 6 par 19 à 5 grâce à un match appliqué de bout en bout.

Les -13F Excellence, à l’effectif réduit, ont séduit à Erstein (35-14). Une efficacité offensive avérée, combinée à une défense soudée leur ont facilité la tâche. Et, les 2 gardiennes Mathilde Moritz et Emma Ducotey ont contribué au rayonnement de l’équipe pour assurer définitivement la seconde place.

La 2, en honneur, en souffrance en 1ère période (10-12) face à Wingen, a ensuite embrayé sur un second acte prolifique (20-9) avec Lola Endt (10) et Léna Seltzer (9) à la conclusion. Et, comme Ludivine Wenz s’est mise au diapason dans les buts, la victoire n’a souffert d’aucun partage (30-21) et la 1ère place a été préservée.

Les -15F ont enquillé à Ingwiller sans jamais être inquiétées (20-35).

La 1 des -18F a encaissé un rédhibitoire 30-24 à Blénod, une équipe qui les précède à présent au classement.

La 2 a subi les foudres du leader Ingwiller en étant dominée dans tous les compartiments de jeu et en ayant que le courage à opposer (29-15).

La 3 des SF s’est largement imposée face à l’ESSAHB (28-19). Cette victoire assurée face à d’accrocheuses visiteuses permet de valider la montée bien méritée pour un groupe engagé et solidaire, autant que conquérant.

La 4 a explosé face à Entzheim (13-22) en ayant du mal à dérouler leur jeu.

Les SM2 ont subi un court et frustrant revers face à Wingen (28-29) pourtant à leur portée.

Tout comme les SM1qui ont fait jeu égal avec Val de Moder pour finalement plier (24-21). L’individuelle stricte enclenchée sur Ludo Kieffer a été préjudiciable pour des locaux privés de leur arme fatale.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald



3/5/2018 10:14:00 (188 lectures)

Le monde du handball a rendu un vibrant hommage à Christian Carl la semaine dernière.  PHOTO DNA – Laurent RéA

Le monde du handball a rendu un vibrant hommage à Christian Carl la semaine dernière. PHOTO DNA – Laurent RéA

HOMMAGE. – Le centre funéraire de Strasbourg était trop petit pour accueillir tous les amis de Christian Carl, venus rendre un dernier hommage vendredi au cofondateur et président de l’EuroTournoi. Le monde du handball était là, évidemment, à l’image de Daniel Costantini, ancien sélectionneur de l’équipe de France, comme trois anciens internationaux, François-Xavier Houlet, Guéric Kervadec et Christian Gaudin. Élus de la Ligue d’Alsace, du Comité du Bas-Rhin, anciens joueurs de la Robertsau, dont Christian Carl fut le président, bénévoles de l’EuroTournoi et bien d’autres… tous ont tenu à être là pour lui dire un dernier revoir.

HOMMAGE (BIS). – Une minute de silence ou d’applaudissements a été observée sur de nombreux terrains du Bas-Rhin le week-end dernier pour saluer la mémoire de Christian Carl.



3/5/2018 10:12:00 (163 lectures)

STYLE. – Tous les accessoires avaient été prévus pour fêter l’accession en D2 des filles de l’ATH, déjà assurée une semaine plus tôt à Besançon. Après la victoire contre Dijon II, tee-shirts et casquettes “D2” ont été arborés et photos prises derrière un panneau pareillement estampillé.

ASPERGES. – Samedi dernier, c’était soirée asperges à Truchtersheim. C’est pour cette raison que les matches de N1 et N2 étaient inversés, la “une” a donc fêté son accession en… lever de rideau de la réserve.

FRAÎCHEUR. – Les blessures d’Awa Diop et Manon Lhou Moha, absentes malheureuses des deux derniers matches, ont permis aux jeunes Mathilde Ziegler et Fanny Metzger, plus habituées aux joutes de N2 avec la réserve, de vivre ce final en apothéose.

MIRABELLE. – Dans le groupe de l’ATH chacune et chacun avaient amené un petit cadeau au moment de Noël dont le destinataire était tiré au sort. Aurélien Duraffourg, l’entraîneur, avait hérité de celui de Laura Spaety, une généreuse mignonnette de schnaps, parfum mirabelle. Promesse avait été faite de la boire ensemble une fois la montée obtenue. Elle a été tenue.

FAUTEUIL. – La décision est connue, mais il reste encore trois journées de championnat à disputer. La prochaine sera croustillante puisqu’elle opposera, en Ardèche, les deux équipes qui accéderont à la D2. Le Pouzin recevra l’ATH le 12 mai avec en jeu, la première place de la poule. Un point sépare les deux équipes. Les Bas-Rhinoises avaient remporté la première manche (29-26) en janvier et un nul suffirait pour garder la tête.



2/5/2018 10:40:00 (180 lectures)

Les SF1 ont communié avec leur fidèle public.

Il régnait un doux parfum d’euphorie, de joie intense et communicative dans le gymnase de Truchtersheim samedi dernier. Tout auréolées de leur montée décrochée avec aisance à Besançon une semaine plus tôt, les filles de l’ATH ont l’étrennée devant leur formidable public face à Dijon. Et, pour le récompenser, elles ont atomisé en prime des visiteuses vite étouffées (44-19). Conquérantes, déterminées, opportunistes et euphoriques aussi, elles ont déversé des déferlantes sur les cages adverses. A tour de rôle, les buteuses Metzger (9), Salcakova (7), Abdesselam (8) ou Divak (6) s’en sont donné à cœur joie. Et, comme les gardiennes Wendy Obein et Margaux Cintrat se sont mises au diapason, la conquête du titre, objectif ultime, se fait de plus en plus pressante. Un challenge de plus pour une dream team bien séduisante.

Résumé du week-end par Gérard Hauswald



30/4/2018 10:08:00 (201 lectures)

Les joueuses de l’ATH ont fêté leur accession en D2 en se plaçant en mode démonstration sur le terrain face à Dijon II, avant de partager leur réussite.

La belle farandole des joueuses de l’ATH. Le club du Kochersberg accède à la D2 pour la deuxième fois de son histoire.  PHOTOs DNA – Jean-François Badias

La belle farandole des joueuses de l’ATH. Le club du Kochersberg accède à la D2 pour la deuxième fois de son histoire. PHOTO DNA



30/4/2018 10:04:00 (194 lectures)

Encore une fois, la réserve de l’ATH a placé de l’engagement et du cœur dans son match contre Annecy-le-Vieux. Mais elle espérait une autre issue.

Les joueuses de l’ATH II étaient très proches de la victoire, mais ont signé un match nul pas inintéressant.  PHOTO DNA – Ch.A.

Les joueuses de l’ATH II étaient très proches de la victoire, mais ont signé un match nul pas inintéressant. PHOTO DNA – Ch.A.



30/4/2018 10:03:00 (166 lectures)

❏ MANON LHOU MOHA : « La dernière fois (en 2013) , cela s’était joué sur la dernière journée, il y avait de l’effervescence et de l’euphorie. Là, c’est frustrant parce que cela s’est décidé à Besançon, on est rentré en mini-bus ensuite, mais on ne va pas faire la fine bouche. Et mine de rien, il y a encore un match au sommet à jouer au Pouzin ».

❏ LAURA SPAETY : « Il y a cinq ans, je fêtais mes vingt ans et c’est sympa de pouvoir revivre ces moments. C’est toute une aventure, quatre ans qu’on se bat pour ça. Il faut remercier tous les gens qui viennent nous voir, on peut enfin leur offrir quelque chose, c’est bien ».

❏ LUCIE BAUMGARTEN : « C’est la première fois que je vis une montée, ce sont des instants hors normes, le fruit d’un travail de quatre années. Il faut les vivre à fond, collectivement. Avec le public, ma famille qui me soutient toujours et la “team orange”. Merci à tous et à tous les coaches ».

❏ DALILA ABDESSELAM : « C’est un moment qui restera gravé dans nos cœurs et dans nos mémoires de sportives. C’était un peu dommage de ne pas avoir validé la montée devant notre public, car il y a une vraie ferveur, de vraies connexions. Il reste encore un match pour en profiter ».



29/4/2018 10:59:00 (200 lectures)

Les joueuses d’Achenheim/Truchtersheim ont dignement fêté leur montée en Division 2 en signant une dix-septième victoire, la plus aisée de la saison, face à Dijon II (44-19).

Si l’accession était acquise dès samedi dernier à Besançon, il s’agissait de la fêter dignement à Truchtersheim, avec leurs supporters qui ont généreusement garni la tribune du centre sportif du Kochersberg.

Dans cette soirée, le match aura été quasi anecdotique, tant il s’est transformé en démonstration, en festival de beau jeu, l’ATH n’ayant jamais été contrarié par la réserve de Dijon.

Il était surtout, ensuite, question de fête, de partage, de danses, de chants et d’embrassades pour saluer la magnifique saison des joueuses d’Aurélien Duraffourg. Elles évolueront en Division 2 à la rentrée.



« 1 (2)
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: •  ATH • Guy Lagache  •
  Dominique Lagache
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail