MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
LA PRESSE : « Un plaisir immense »
9/8/2017 19:45:00 (101 lectures)

Devenues championnes d’Europe Juniors dimanche à Celje en Slovénie, Charlotte Kieffer et Roxanne Frank étaient de retour à Strasbourg hier. Médailles en poche et sourire aux lèvres.

Charlotte Kieffer (à gauche) et Roxanne Frank à leur arrivée à la gare de Strasbourg .  PHOTO DNA – Christian LUTZ-SORG

Charlotte Kieffer (à gauche) et Roxanne Frank à leur arrivée à la gare de Strasbourg . PHOTO DNA – Christian LUTZ-SORG

Le moment était chaleureux, joyeux, festif, mais surtout émouvant. Sur le quai N° 5 de la gare de Strasbourg, il y avait les familles, les amis, les coéquipières de l’ATH (Achenheim/Truchtersheim). Avec des bouquets colorés, des coupes de champagne et des bras accueillants.



Charlotte Kieffer et Roxanne Frank sont de retour à la maison après avoir vécu une très belle aventure. En quelques semaines, elles ont, chacune, obtenu leur Bac S et ont réalisé l’improbable en s’imposant à l’Euro U19.

Le premier gros résultat de cette génération, le premier titre d’une équipe de France Juniors féminine. Voici leur récit.

« La tête froide et le cœur au chaud »

– Comment avez-vous trouvé l’accueil sur le quai de la gare ?

– Roxanne Frank : Plein d’émotions. C’est une fierté de voir tous ces gens qui se sont déplacés pour nous. On en avait les larmes aux yeux. C’est génial.

– Charlotte Kieffer : On ne s’y attendait pas. Ça fait vraiment plaisir. Et ça va aussi faire parler un peu du hand féminin, il n’y a pas que les garçons qui obtiennent des résultats.

– Comment s’est construit ce titre ?

– C.K. : Au fur et à mesure des matches, on a progressé dans différents aspects du jeu en attaque comme en défense. Éric Baradat (leur entraîneur) nous a dit de prendre un match après l’autre et cela a payé. On s’est plus focalisé sur nous que sur nos adversaires qui, eux, visaient peut-être davantage que nous un classement final.

– R.F. : Oui, c’est ça, notre objectif était chaque fois de jouer mieux ensemble. Cela s’est transformé en réalité, on a prouvé que l’on pouvait progresser. Et ça s’est fini en apothéose sur un dernier match où on a dominé la Russie de bout en bout. En fait, on est resté fixé sur les moyens à mettre, sur la rigueur, l’exigence et l’investissement tout en se faisant plaisir, mais sans se focaliser sur le résultat.

En match, c’est comme un rouleau compresseur : on avance en gardant la tête froide et le cœur au chaud.

– Qu’est-ce que vous ressentez, avec cette médaille autour du cou ?

– C.K. : C’est de la joie. D’abord pour l’équipe. Le noyau du groupe est ensemble depuis des années, depuis l’équipe de France Jeunes.

Cela crée des liens et c’est une belle conclusion à notre parcours commun. On est une équipe de copines et ça aide pour réussir en compétition. Je suis heureuse d’avoir vécu ça ensemble. Quand on voit les sourires sur les visages, c’est un beau reflet de ce que l’on est et de ce que l’on ressent.

– R.F. : C’est énorme. Un plaisir immense que l’on savoure et qui était vraiment inattendu. Du coup, on ne s’en est même pas vraiment tout de suite rendu compte. Mais ça fait plaisir de voir que le travail paie, on s’est donné les moyens de chercher ce titre.

« Un beau reflet de ce que l’on est et de ce que l’on ressent »

– Charlotte, vous finissez en plus meilleur défenseur de l’Euro…

– C.K. : Ça fait toujours plaisir d’avoir une récompense à la fin d’un tournoi. Je ne faisais que défendre et j’ai tout donné pour l’équipe. On a toutes donné le maximum dans cet exercice et chacune a joué à fond son rôle.

J’apprécie ce titre, mais encore bien plus celui que je partage avec mes coéquipières. Parce que nous faisons avant tout un sport d’équipe.

– Vous allez toutes les deux partir en centre de formation, Charlotte à Metz, Roxanne à Besançon…

– R.F. et C.K. : Et on veut forcément remercier tous les gens qui nous ont suivies, depuis les premières années jusqu’à maintenant. Nos entraîneurs au Pôle et en club à l’ATH, le comité, la ligue, la région. Mais aussi nos familles. C’est quelque chose de très important. Sans elles et sans nos amis, cela aurait été difficile de faire ce que l’on a fait, ce sont des aides précieuses au quotidien. Un grand merci à tout le monde.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
Licence 2016/2017

LICENCE 2017/2018
Vous souhaitez rejoindre l'ATH ?


Les documents sont en ligne

Les horaires des entraînements

programme

Articles récents
Login
Pseudo :

Mot de passe : 

Connexion automatique

Perdu le mot de passe ?
julia

            Bienvenue Julia !

Julia MAULER

Le communiqué de presse de l'ATH >>

rejoignez_nous_facebook

   

bottom_gauche

Nationale 2 poule 3 17/18

Arrivées / départs

Nationale 1 poule 3 17/18

Annecy le Vieux (74)

Troyes Ste Maure (10)

Reims (51)

Montigny les Metz (57)

Strasbourg/Schiltigheim (67)

Colmar (68)

Noisy le Grand/Gagny (93)

Aulnay sous Bois (93)

Villemonble (93)

Kingersheim (68)

Handball Pole Sud (38)

ATH II

Arrivées :

Wendy Obein GB Metzingen (All)

Emilie Pfaadt AR Asptt Stg

Julia Mauler AR Atzgersdorf (Aut)

Départs :

Charlotte Kieffer Metz

Roxanne Frank Besançon

Raïssa Dapina Orléans

Emilie Meiss - arrêt

Altkirch (68)

Metz (57)

Besançon (25)

Epinal (88)

Le Pouzin (26)

La Motte Servolex (73)

Dijon (21)

Palente (25)

Asptt Strasbourg (67)

Val d'Orge (91)

Entente Loire Sud (42)

ATH I

bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail