MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
LA PRESSE : Carnet de balles
16/5/2017 21:58:00 (91 lectures)

Le handball, c’est aussi autre chose que du jeu. Des émotions. Joli moment de réconfort à l’ATH entre Émilie Meiss, Kristyna Salcakova et Lucie Baumgarten.. PHOTO DNA - Michel FRISON

Le handball, c’est aussi autre chose que du jeu. Des émotions. Joli moment de réconfort à l’ATH entre Émilie Meiss, Kristyna Salcakova et Lucie Baumgarten.. PHOTO DNA - Michel FRISON



FIL. – La soirée a été belle samedi à Truchtersheim. Les joueuses de l’ATH ont été à la hauteur du défi même si elles n’ont pas réussi à battre Sambre Avesnois. Il reste néanmoins une minuscule chance de voir la D2. Pour cela, il faudrait que le leader perde ses deux derniers matches et que l’ATH remporte les siens, car pour un but de plus marqué à l’extérieur (24-24 au retour contre 25-25 à l’aller), elles possèdent le goal-average particulier. Les Nordistes n’ont besoin que d’un nul pour officialiser leur montée.

VOIX. – La tribune de Truchtersheim était comble samedi soir. Quelques dizaines de supporters de Sambre Avesnois ont largement contribué à mettre l’ambiance.

CAUSE. – Le coup d’envoi du match a été donné par Danielle Hoffarth, présidente de France AVC 67. L’occasion de sensibiliser le public sur les signes de reconnaissance d’un accident vasculaire cérébral. 450 euros ont aussi été récoltés au bénéfice de l’association.

TOUCHE. – Parmi les plus tristes samedi soir, Awa Diop et Laura Spaety qui, blessées, n’ont pu prêter main forte à leurs coéquipières de l’ATH. Mais elles n’auront cessé de donner de la voix pour les encourager.

COUCOU. – Eus Popovici, l’ancienne gardienne de l’ATH, a disputé tout le match sous le maillot de Sambre Avesnois samedi soir. Avant de se rendre à l’ASPTT dimanche pour soutenir son amie Tanja Klaric qui était de retour sur la feuille de match après avoir été opérée des ligaments croisés du genou en fin d’année dernière.

PRÊTS. – Aulnay était venu sans colle dimanche à l’ASPTT, ses joueuses ont donc régulièrement fait le trajet vers le banc de touche strasbourgeois pour s’approvisionner. Dans le match de N3, c’est Varois/Arc qui a dû emprunter un jeu de maillots jaunes à l’ASPTT, lui qui d’ordinaire évolue en… orange.

REPLI. – Le moment était important, mais les aléas n’ont pas altéré la concentration des joueuses de l’ESSAHB. Leur match, initialement prévu à 20h30 au centre sportif de La Robertsau, s’est joué à… 22h au gymnase des Malteries à Schiltigheim, la toiture du premier n’ayant pas apprécié l’orage.

Malgré un échauffement réduit et alors que la musique du salon VIP résonnait dans une salle attenante, les Strasbourgeoises ont décroché un succès précieux contre la Stella Saint-Maur II, pour revenir à hauteur de Reims (9e ) et Colmar (8e ) et conserver leurs espoirs de maintien en N2.

PIGE. – Lisa Stritt et Laure Delatre blessées, Camille Weiss indisponible, Reichstett a fait appel à Lysiane Moulin (20 arrêts) et Fanny Medbou pour garder son but à Vesoul.

Malheureusement sans succès. Par ailleurs, Fanny Dangel, une ancienne de Reichstett et de l’ASPTT notamment, vient de rejoindre Altkirch en panne de gardienne.

QUATORZE. – Jade Cambus pour l’ATH II et Koudirath Madjidi pour l’ASPTT II (où Gabrielle Jung a fait son premier match en N3) ont largement contribué à la victoire de leur équipe ce week-end, chacune marquant la bagatelle de… quatorze buts.

LARMES. – On vient de parler de petites histoires plus ou moins frivoles d’un week-end de handball. Mais juste à côté des équipes et du terrain, tant de gens œuvrent pour leur bien-être. Au CS Reichstett, Suzanne Duperat était de ceux-là. Ne comptant jamais son temps et sa générosité pour faire des lessives de maillots, pour assurer l’intendance et se charger de travail de l’ombre pendant… trente-six ans. On ne verra plus son sourire et son regard malicieux au club-house du CSR dans le sillage de son mari Pierre, alias "Papy".

Décédée la semaine dernière, à 83 ans, un dernier chaleureux hommage lui a été rendu hier. Il a été question d’engagement, d’esprit d’équipe, de petits pains au chocolat partagés et, surtout, de gentillesse.

RETROUVAILLES. – Le moment était forcément spécial. Violet pendant presque huit saisons, Frédéric Beauregard a croisé, samedi, la route de son club de cœur. Le désormais Cessonnais a été dominé par ses anciens coéquipiers et les Bretons restent sous pression pour le maintien en D1.

RETOUR (S). – Après Florent Joli lors du match précédent, un autre ancien ailier droit de Sélestat était de passage aux Malteries pour affronter l’ESSAHB (N1). Comme Nice, Vernon s’est imposé en Alsace, mais Samuel Clementia (0/1 pen.) s’est moins mis en évidence que Florent Joli (10 buts). On a par ailleurs aperçu dans les tribunes son ancien coéquipier du PSG, Jeffrey M’Tima, né à Schiltigheim (son père Christian a joué au Racing).

SUPPORTERS. – La réserve sélestadienne (N2) n’était pas seule, samedi à Livry-Gargan. Vainqueurs de leur 8e de finale du championnat de France Élite un peu plus tôt à Aubervilliers, les moins de 18 ans du club ont fait les quatorze kilomètres qui séparent les deux villes pour encourager les joueurs de Thierry Demangeon, finalement battus par les Livryens.

JEUNES. – Trois clubs bas-rhinois étaient en lice ce week-end en 8e de finale du championnat -18 ans. En Élite, Sélestat a dominé Nancy (42-36) pour rejoindre les quarts de finale, où l’Entente Aubervilliers/Pierrefitte a mis fin à son parcours (26-25). En Excellence, l’ESSAHB a été éliminé en 8e de finale par l’Entente Saint-Brice-Courcelles/Reims (36-25), tout comme Plobsheim en Honneur contre l’Entente Est Lyonnais (33-29).

VALSE. – Jean-Brice Gaillard a décidé de prendre du recul. Il n’entraînera plus la réserve de l’ESSAHB (3e de la poule 6 de N3) la saison prochaine. Louis Chaudeur, l’entraîneur des -18 ans du club strasbourgeois, va prendre la suite.

CARNET ROSE. – Rachid Bouazza est l’heureux papa d’une petite Nora, née le 6 mai dernier. « Elle a bien fait les choses car elle est venue au monde le seul week-end où il n’y avait pas de match », rigole l’entraîneur de Molsheim, promu en Nationale 3.

AILLEURS. – Le jeune ailier droit Benjamin Richert (1 but) et Mickaël Robin (10 arrêts) ont contribué au succès cristolien à Saran ce week-end. Les deux Alsaciens de Créteil, revenu à deux points des Saranais à trois journées de la fin du championnat, peuvent toujours croire au maintien en D1.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
logo Facebook 2015

Articles récents
Login
Pseudo :

Mot de passe : 

Connexion automatique

Perdu le mot de passe ?
Logo animé joyeuses fêtes
Affiche match WE

  
  

              

bottom_gauche

Classement N3

La dernière journée

Classement N1

- Samedi 03 juin à Truchtersheim
22e journée de N3
ATH II - Palente II à 18h30

- Samedi 03 juin à Truchtersheim
22e journée de N1
ATH  - Palente à 20h30

bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail